Anne De Gelas (1966, Etterbeek) www.annedegelas.com Vit et travaille à Bruxelles. Photographe depuis plus de trente ans, Anne De Gelas compte à son actif près d’une vingtaine d’expositions personnelles et un grand nombre d’expositions collectives, en Belgique et à l’étranger.

Elle est également l’auteur de plusieurs publications (ex. : Mère et Fils, 2018 ; Une journée (presque) parfaite, 2012 ; Le secret ou la question du journal intime, 2008). Certaines de ses réalisations ont intégré les collections du Mac’s Grand Hornu, du Musée de la Photographie de Charleroi, du Musée de la Gravure et de l’Image animée (La Louvière), de la Communauté Française de Belgique ou encore de l’espace photographique Contretype. Son travail, majoritairement photographique, articule aux images des textes et des dessins. Interrogeant le corps, l’absence, la solitude, les meurtrissures du temps et de la maladie, c’est toujours, en creux de l’œuvre, la puissance du désir et des liens que montre Anne De Gelas.
Anne De Gelas a étudié la photographie à l’École Supérieure des Arts de l’image « Le 75 » à Bruxelles.

« Mon travail s’étire au fil des jours de manière obsessionnelle autour d’une expérience de vie, la mienne qui pourrait être celle de tant d’autres car sans doute à ce point banale qu’interchangeable. Et pourtant les événements qui la rythment sont ceux qui font battre le cœur, qui bouleversent : l’amour, la naissance, la maternité, la perte, l’avancée en âge, la mort. Parler de l’expérience humaine, moins la documenter que la partager de manière brute et parfois violente. Mon support, principalement le livre dans lequel se mêle photographies, textes, citations et dessins, comme moyen de diffusion à large échelle. Le livre comme objet dont on prend possession, qu’on transporte, qu’on abandonne et reprend. »

A propos de l’exposition à La Châtaigneraie : Intermède (Un visage de lignes)

Dans le cadre des expositions partenaires du Trinkhall museum, l’artiste Anne de Gelas propose une étape de son travail en cours intitulé « Un visage de lignes ». « Un visage de lignes … l’autoportrait court les années, reflet du temps qui passe, la vie qui creuse des sillons. L’histoire s’inscrit à même la peau, l’autoportrait raconte.

Un intermède, la maladie.
Apparaissent dans le travail les autres, les amis, la famille. Portraits de ceux qui entourent lorsque le corps lâche, que le miroir se fissure. La reconstruction peut se faire dans les yeux des proches aimants. En eux, se retrouver peu à peu. Dans ce moment de fragilité, le désir renaît de porter un regard attentif sur de petites choses, souvenirs et objets du quotidien, des miettes éparpillées dans l’appartement. Les poser, les assembler, les photographier, prendre le temps de la convalescence et …continuer ». Anne de Gelas

Informations pratiques :

Lieu

Centre wallon d’art contemporain – La Châtaigneraie Chaussée de Ramioul, 19, Flémalle
Contact : Marie-Hélène Joiret, Directrice marie-helene@cwac. be – T 04 275 33 30 – M 04 76 32 46 14

Site internet : www.cwac.be Pour le programme complet des évènements liés à l’inauguration du Trinkhall museum : trinkhall.museum

Dates
Du 15 février au 29 mars 2020 – Vernissage le 14 février à 18:30

+ Rencontre : l’artiste sera présente de 14 à 18h le samedi 21.03.2020.


Horaires

De 14h à 18h sauf le mardi de 14h à 17h, ou sur rendez-vous Fermé les lundis, jeudis et jours fériés

Tarif

Entrée libre


La Châtaigneraie ce sont aussi des stages et des ateliers. Plus d’infos sur www.cwac.be

Vous pouvez également aimer :