Facebook

Contact

Liège en Chocolat | Tout sur le chocolat !

Le chocolat en Belgique, c’est :

500 chocolatiers
6.200 emplois
650.000 tonnes de chocolat produites par an
10,9% de l’industrie alimentaire belge
4 milliards de chiffre d’affaires (en 2014)
Mais aussi 8 kg consommés par habitant par an !

C’est pourquoi, du 20 février au 3 mars prochains, ce produit qui fait la réputation de notre pays sera mis à l’honneur pour le bonheur des amateurs de sensations chocolatées.
Un parcours gourmand reliera 9 artisans chocolatiers liégeois afin de vous faire découvrir leur savoir-faire et vous faire partager leur passion du métier.
Vous pourrez aussi tout au long du parcours découvrir une exposition urbaine qui vous dévoilera tout sur le chocolat, de son origine à sa consommation.

Rendez-vous est donc donné à tous les gourmands !

« Neuf personnes sur dix aiment le chocolat ; la dixièmement. »
John G. TULLIUS Continuer la lecture

E-Gallery | Laura Motte

« Quoi de plus beau que de pouvoir s’évader quelques instants, sans aucune limite. »

Laura est  née le 21 juin 1995 à Liège. Elle a suivi ses années d’études secondaires en agent d’éducation et sort diplômée avec une qualification d’éducatrice A2. Elle est actuellement en préparation d’un bachelier en peinture à l’ESA Saint-Luc Liège.

Continuer la lecture

Michel Firket | Liège est une ville de tourisme

LIÈGE – LIÈGE EST UNE VILLE DE TOURISME

Le tourisme en progression est le fruit d’une politique menée depuis plus de dix ans.  C’est un axe majeur de redéploiement économique du projet de ville.

Pour y arriver, il a fallu déployer une stratégie tous azimuts : la restauration du centre ville et des espaces publics, des outils touristiques et culturels, d’un nouveau lieu d’accueil,  l’exploitation du tourisme fluvial et le développement de la politique événementielle.

Continuer la lecture

Les fleurs comestibles

Pour rendre vos plats plus originaux, que diriez-vous de les décorer de fleurs comestibles ?

On connaît peu leur histoire dans la gastronomie, mais on sait que dans l’antiquité, les fleurs s’invitaient aux banquets des Grecs et des Romains.

En Orient, la fleur d’oranger parfumait les contes des mille et une nuits. Tandis que l’Egypte ancienne consommait les pétales de roses, comme la Turquie actuelle dans ses loukoums.

Avant d’être importé, le géranium était employé comme légume dans le sud de l’Afrique et le dahlia était apprécié des Aztèques pour son goût sucré. En Chine, les lys sont préparés en omelette ou en soupe.

Dans un ouvrage de 1674, un anonyme confiait « la façon de confire les boutons de presque toutes les fleurs et la manière de fabriquer des confitures de violettes et de jasmin ». En 1901, Escoffier et son « Guide culinaire » nous rappelle de « ne jamais oublier les capucines dans les salades ». Continuer la lecture

Bip2018 | Travel Gallery | Andreas H. Bitesnich et Michelle Verhulst

Exposition « NUDES » du photographe autrichien ANDREAS H. BITESNICH avec les sculptures pierre de Michelle VERHULST.

A découvrir dans le cadre de la Biennale de l’Image Possible à Liège (BIP2018).

La Travel Gallery fait partie du BIP OFF à partir du 17 février jusqu’au 1er avril.

Quand j’ai commencé à m’intéresser à la photographie, mon objectif déclaré était de devenir photographe de mode. Mais après les premières photos de nus que j’ai réalisées pour des clients, la demande de ces clichés est devenue de plus en plus forte. Jusqu’à aujourd’hui, rien n’a changé, et quelque chose me dit qu’il n’y a rien de plus beau que de redécouvrir sans cesse le corps humain. Andreas H.Bitesnich

Continuer la lecture

L’art du bijou… à la rencontre des créateurs liégeois

Le bijou, cet objet fascinant qui ornemente, définit ou singularise son porteur, fait partie intégrante de toutes les cultures du monde ; mais qu’en savons-nous exactement ?

“Bijou“ est un mot qui remonte au 15e siècle. Il nous vient du mot breton “bizou“ qui signifie “anneau pour le doigt“ lui-même dérivé de “biz“ qui veut dire “doigt“. À l’origine, “bijou“ désignait donc uniquement un anneau. Ce n’est qu’au 16e siècle que son sens s’élargit pour englober tous les autres objets d’apparats.
L’art de la bijouterie, quant à lui, est aussi vieux que le monde. Depuis la nuit des temps, l’être humain a éprouvé le besoin de se parer de bijoux, soit à des fins religieuses, superstitieuses, identitaires, d’appartenance sociale ou, tout simplement, pour s’embellir. Souvent découverts dans des nécropoles, les bijoux accompagnaient le défunt dans son voyage vers l’au-delà, témoignant ainsi de l’importance que les civilisations antiques accordaient à la parure. Continuer la lecture

URBN Expo | PointCulture

Dessiner, photographier, peindre, ou encore graffer,… Tout est permis. 

Au coeur de l’hiver, PointCulture expose sept artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ces artistes ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur oeuvre.

CORINNE LECOT | DANIEL LOCUS | GAETAN LINO ET MARTHA REGUEIRO | GUY-REMY VANDENBULCKE | MARTIN SOUMAGNE ET NATHAN DONTAINE |  Continuer la lecture

Biennale de l’Image Possible

La 11e édition de BIP, c’est plus de 50 artistes proposés dans 8 expositions dont la principale, FLUO NOIR, se tiendra à La Boverie.

Dans l’Image Possible, il y a une ouverture sur l’avenir, même si en ce début de XXIe siècle, les espoirs et les utopies que l’on s’autorise ont radicalement changé.

Devant le constat du ratage phénoménal qui nous met sur le seuil de notre propre survie en tant qu’espèce, nous avons le choix entre le cynisme, le désespoir ou l’invention de récits inédits et d’images différentes qui renouvellent, dans leurs thèmes et leurs formes, les fictions qui nous mèneront ailleurs, sans savoir où cet ailleurs se trouve…

Certains artistes d’aujourd’hui revendiquent la catastrophe comme un terreau euphorique et débordant. Ils détruisent et construisent dans le même mouvement. Sans naïveté mais ancrés dans le présent, ils échafaudent des images qui parlent de demain, qui s’y jettent à corps perdu sans savoir de quoi ce demain sera fait. Dans la profusion souvent, animées d’un esprit d’expérimentation ludique et généreuse, nouées à la mélancolie contemporaine sans en être victimes, ces images ne dénoncent plus, ne résistent plus, ne font plus de procès. Elles témoignent plutôt d’un instant vivant, d’un état de vibration, d’un présent intense qui ouvre tant sur le doute que sur le potentiel de l’avenir.

Dans cette liberté, dans ces apocalypses joyeuses, il y a l’écho de l’amor fati du philosophe allemand Friedrich Nietzsche, ce cri «à aimer ce qui arrive, à accepter sa destinée», dans la douleur et la félicité. Il y aussi une invitation franche à partager cette chaleur circulante que l’on appelle sympathie: l’attirance pour ce qu’on ne connaît pas encore, l’effet mystérieux d’un corps sur un autre.

BIP2018 aimerait transmettre une énergie; partager une vitalité irradiante, mutante, intense; un mouvement exubérant, lucide, décomplexé ; une présence et un présent.

Un programme d’événements, des visites et des ateliers ainsi qu’un accueil particulier au sein de La Boverie seront proposés à tous les publics.

Rendez-vous dès le 17/02 à La Boverie et dans 7 autres lieux d’exposition à travers la ville de Liège

Toute l’actualité de la Biennale de l’Image Possible sur www.bip-liege.org

 

Une Galerie d’Art, Un Restaurant Végétarien

En 2016, l’art s’allie à la gastronomie pour vous proposer un nouveau concept. Vous pouvez manger en découvrant des œuvres d’art différentes tout au long de l’année grâce aux expositions qui y sont régulièrement organisées.

En effet, le restaurant Como en Casa s’est installé, en plein cœur historique de Liège, dans des lieux primitivement occupés par une fabrique de café, qui ont été joliment rénovés avec une décoration classe et sobre subtilement rehaussée par des touches de couleurs. Aux indéniables plaisirs gustatifs proposés, Come en Casa a voulu y joindre le plaisir des yeux… un grand local, situé dans le prolongement du restaurant, est occupé par la fondation Roger Jacob**, en plus d’une petite vitrine d’exposition latérale qui est accessible en permanence (impasse de la Couronne 19). Continuer la lecture