« Colors of summer » à la Galerie d’art by Culture Liège

Durant les deux mois d’été, le dépaysement vous sera garanti à La Galerie by Culture Liège : les voyages y seront chromatiques avec les œuvres de Belinda Ket A Makal et Valérie Lavrut ; ils y seront poétiques avec les grenouilles d’Emmanuel Bellemans ; ils y seront énigmatiques avec les silhouettes en suspension de Joseph Saverino ; enfin ils y seront inédits avec la présentation des dessins d’une toute jeune artiste, Chloé Roussel. Qu’emporterez-vous dans vos valises ? Les créations sur mesures de Sanhela Teky alias Antilope Lab.

Embarquement gratuit et permanent du vendredi 2 juillet au lundi 30 août !

Et ne manquez pas non plus la journée de vernissage du samedi 3 juillet 2021 de 10h à 18h avec son drink à partir de 14h.

Présentation des artistes

Feront partie du voyage :

Belinda Ket A Makal

Belinda Ket A Makal est une artiste peintre autodidacte originaire de Kinshasa, mais vivant en Belgique depuis 1993. Elle profite de l’été pour nous inviter à porter un regard rétrospectif sur son œuvre, de sa toute première toile à ses dernières créations. On y voit la déconstruction progressive de son thème de prédilection : le corps de la femme. Dans un premier temps, l’artiste travaille à l’extraire de toute référence culturelle ; elle atteint l’épure d’une silhouette composée de courbes entrelacées. Elle s’attèle ensuite à délier ces courbes pour délivrer la femme de la contrainte corporelle et lui permettre de conquérir la liberté.

Une très belle occasion pour comprendre le cheminement d’un artiste, au-delà du spectaculaire chatoiement de ses couleurs.

Valérie Lavrut

Valérie Lavrut est une artiste peintre autodidacte. D’origine française, elle a vécu plusieurs années en Afrique, où s’est révélée sa vocation artistique, et sur les côtes du Pacifique. Elle y a engrangé la palette de couleurs explosives qu’elle réinterprète au fil de ses créations de plus en plus abstraites.

Le thème de cette série est la confrontation de deux champs sémantiques : celui de la passion traditionnellement transcrite en rouge et celui de l’émotion, du rêve et de la liberté déclinés dans un camaïeu de bleu. Ces deux couleurs primaires sont l’une et l’autre réchauffées par l’introduction nuancée de la troisième : le jaune. Il permet, tour à tour, d’illuminer un ciel rougeoyant ou, mélangé au bleu, de de faire éclore la vie végétale.

Joseph Saverino

De ses débuts figuratifs dans les années 70 à ses travaux actuels plus expérimentaux, Joseph Saverino exprime sa passion première pour la chimie, que ce soit dans l’audace des associations de couleurs ou dans l’introduction plus récente de matières innovantes dans ses toiles. Il jongle ici avec médiums, vernis et matières aussi diverses que le sable, le papier journal, le plâtre, la sciure de bois, les cristaux de verre…ou les lacets. Cette exploration définit son identité artistique et le positionne au point de bascule entre art abstrait et contemporain.

La série Humanus, très représentative de son travail, plonge le spectateur dans un univers en lévitation. Les scènes de vie ont l’épure d’un croquis. Les personnages dépersonnalisés, parfois même asexués, s’estompent en silhouettes évanescentes. Certaines semblent aspirées vers le fond lumineux de la toile. D’autres, traitées en bas-relief, cheminent inversement vers la sculpture.

Emmanuel Bellemans alias « Les Créas de Bebelle »

Emmanuel Bellemans vit à Hoves, un petit village du Hainaut. Initié dès l’enfance à la soudure et la sculpture par son père, il s’est spécialisé dans le recyclage et le détournement poétique d’objets métalliques du quotidien dans la mouvance du Récup’art.

Il jongle avec les associations de couverts pour élargir la fourchette de ses créations à de sympathiques petites grenouilles qui rendent hommage aux métiers artistiques lourdement impactés par les confinements. Ces animaux anthropomorphes synthétisent les thèmes précédents de l’artiste qui travaillait parallèlement l’univers des animaux et celui de personnages vaquant à diverses occupations.

Chloé Roussel

Chloé Roussel est une jeune artiste à la vocation précoce. Après un Master en conception et dessin d’animation à l’Ecole de Communication Visuelle de Paris, elle vit aujourd’hui à Lille où elle consacre sa créativité au dessin digital, mais aussi à des illustrations et peintures sur toiles et sur papier.

Son travail, épuré et poétique, est très contemporain. Les grands yeux de ses personnages et leurs proportions ne sont pas sans référence au milieu du cartoon dans lequel elle s’est formée. Il émane de ses œuvres une élégante harmonie qui donne à ses compositions une résonnance presque onirique. Parfois inondées de couleurs, parfois monochromes, ses illustrations, toujours saturées et vives, évoquent beaucoup de caractère et sont chargées de tendresse.

Sanhela Teky

Sanhela Teky est une jeune designer belgo-togolaise, fondatrice du label Antilope Lab. Dans son concept store situé au cœur de la cité ardente, elle conçoit et réalise depuis sept ans déjà toute une gamme de prêt-à-porter sur mesures s’adressant aux femmes, hommes et enfants en phase avec la multiculturalité de leur époque.

Elle revalorise la qualité intemporelle du wax grâce à la modernité sobre de son style et la finesse de ses réalisations sans cesse renouvelées. Les pièces présentées dans cette exposition mettent à l’honneur trois valeurs sûres des imprimés traditionnels panafricains revisités dans un esprit de modernité et de voyage au long cours, le modèle phare de la marque étant … le kimono !

Informations

Adresse :

Au premier étage de la galerie Opéra

Place République Française, 64

4000 Liège, Belgique.

Horaire :

  • Du vendredi 02 juillet au lundi 30 août 2021
  • Du lundi au vendredi de 13h à 18h
  • Le jeudi de 13h à 16h
  • Le samedi de 10h à 18h (En présence d’artistes de l’exposition)
  • Vernissage le samedi 03 juillet de 10h à 18h, drink à partir de 14h

Responsable de la galerie :

Jean-Luc Vasseur

Responsable de Ma Balise :

Philippe Henin

Vues totales 657 , Vues aujourd'hui 4 

Vous pouvez également aimer :