Facebook

COMMUNIQUÉ DE PRESSE FONDATION PROVINCE DE LIEGE POUR L’ART ET LA CULTURE NOUVEAUX LEGS ET EXPOSITION A LA CHÂTAIGNERAIE


La Fondation Province de Liège pour l’Art et la Culture veille à la
préservation du patrimoine artistique des artistes de leur vivant et
après leur décès, une mission sans équivalent en Wallonie !

I. A propos de la Fondation Province de Liège pour l’Art et la Culture

 

Naissance de la Fondation
En 2017, la Fondation Province de Liège pour l’Art et la Culture, présidée par Paul-Émile Mottard, voit le jour. Cette fondation, principalement dédiée aux arts plastiques, constitue désormais un vecteur de dynamisme et de développement culturels en province de Liège. Créée à l’initiative de Guy Vandeloise et Juliette Rousseff, un couple d’artistes liégeois désireux de léguer leur patrimoine à la Province de Liège, cette fondation d’utilité publique scelle une alliance entre l’Institution provinciale, les deux artistes et la création plastique. Les époux ont prévu de léguer leurs biens en plusieurs dons. Ils assurent ainsi la survivance de leur propre création artistique mais aussi de leur patrimoine personnel, un patrimoine immobilier et mobilier de collectionneurs et d’érudits.

Plusieurs fonds adaptés à différentes philosophies
Les origines de la Fondation sont singulières, ainsi que son fonctionnement. Outre le fonds Vandeloise / Rousseff, toujours sujet à se développer, la Fondation est amenée à créer d’autres fonds distincts qui mettent en valeur, à travers leur collection, des philosophies et des esthétiques de l’art différentes. C’est pourquoi la Fondation a été réfléchie comme une série de « wagons » dont le couple serait celui de tête puisqu’ils ont initié le projet. Cette articulation devant donc permettre à chaque vision, chaque philosophie, chaque prise de position face à l’art de cohabiter sans entrave au sein de la même Fondation.

Soulignons-le, la volonté du couple et de la Province est de permettre à la Fondation de se tourner vers l’avenir en restant ouverte à des techniques et des attitudes multiples et variées, en privilégiant les artistes ayant le sens
de la liberté dans la recherche, c’est-à-dire dans la pratique de l’art comme construction de la personne au niveau global (psychologique, somatique, philosophique) et en quête d’eux-mêmes, par quelque moyen que ce soit.

Les missions de la fondation
Sauvegarder le patrimoine artistique de la province de Liège et lutter contre le démantèlement des collections ; prospecter des donateurs ; procéder à l’acquisition d’œuvres, à leur conservation et à leur étude scientifique ; mettre à disposition de musées ou de collectivités un ensemble d’œuvres et d’objets apportant un autre regard aux artistes donateurs ; créer un catalogue raisonné des œuvres acquises disponibles pour tout chercheur ou institution via le net… Afin d’apporter une visibilité aux artistes tout au long de leur vie et au-delà, la Fondation
propose différentes activités comme l’organisation d’expositions, de rencontres et offre un cadre de réflexions, d’analyses et d’actions sur la problématique des artistes et de l’art. Elle s’emploie à promouvoir d’autres initiatives 2 aux buts similaires et créer une collection de catalogues et d’ouvrages de réflexion mettant en valeur ses missions et les artistes qu’elle promeut.

Attentive à la diversité culturelle, la Fondation est ouverte aux créateurs, jeunes comme aînés. Toutefois, un comité de sélection s’emploie à analyser la pertinence et la cohérence des demandes dans le souci du respect de
la philosophie générale qui a présidé à sa création. La Fondation Province de Liège pour l’Art et la Culture : un lieu de conservation, d’étude, de rencontres, de débats et de recherches artistiques.

II. L’exposition « Efflorescence » à la Châtaigneraie

L’exposition se tient au Centre wallon d’Art contemporain La Châtaigneraie à Flémalle du 14 septembre au 3 novembre 2019. Elle réunit 13 artistes liés à la Fondation Province de Liège pour l’Art et la Culture dont Emile Alexandre, Yves Barla, Georges Bianchini, Roland Castro, Pierre Čech, Brigitte Corbisier, Michèle Englert, Philippe Graitson, Fabienne Guerens, Tania Lorandi, Juliette Rousseff, Dani Tambour et Guy Vandeloise. Treize artistes désormais représentés dans les collections de la Fondation à travers leur legs (en cours ou à venir selon les choix personnels des artistes). Cette exposition est organisée en partenariat avec le Service Culture de la Province de Liège sous la direction du Député Président Luc Gillard.

Souvenons-nous… En février 2018, la Fondation organisait sa première exposition consacrée à Guy Vandeloise et Juliette Rousseff co-fondateur avec la Province de Liège de la Fondation. Cette exposition s’était déroulée à la Boverie et avait donné un large aperçu des créations actuelles de ces deux artistes, prépondérants pour notre province de Liège.

La nouvelle exposition, en plus d’œuvres des co-fondateurs, présente les créations de onze nouveaux donateurs. Tels un renouveau, une efflorescence, cette exposition remet à l’honneur le travail d’artistes
plasticiens qui ont fait don à la Fondation Province de Liège pour l’Art et la Culture : peintures, gravures, broderies, photographies, vidéos, sculptures, environnements et installations occuperont les quatre niveaux de l’ancienne gentilhommière « La Châtaigneraie », aujourd’hui reconvertie en centre d’art.

Rappelons que si l’une des missions de la Fondation est la sauvegarde d’un patrimoine qui risquerait de disparaître, une autre est également de constituer un fond cohérent sur la production artistique en Province de
Liège aux XXe et XXIe siècles. Six des treize artistes exposés ont aujourd’hui disparu, les sept autres sont toujours actifs. Des accointances de vie ou de style existent entre ces artistes et certains ont choisi de dialoguer avec les
morts, sous le couvert d’anciennes amitiés ou d’anciennes amours.

L’exposition présente des courants de pensées créatives différents, néanmoins, elle propose un échantillon de la création plastique du XXe siècle avec une étonnante cohérence grâce à un choix d’œuvres judicieux qui valorise ses courants et développe le dialogue entre les différents espaces investis. Elle apporte un aperçu original de la création contemporaine à un public féru d’art plastique bien sûr, mais également ouvre le regard de visiteurs moins initiés à celle-ci. En effet, si l’exposition favorise la contemplation, la réflexion et la redécouverte, elle
permet également la compréhension de l’art actuel et du geste créatif, grâce à une présentation et une mise en valeur à la fois didactique et créant des liens esthétiques remplis de sens.

Si la Fondation présente des œuvres appartenant déjà à ses propres fonds, elle donne aussi l’occasion de découvrir d’autres œuvres de ces mêmes artistes qui sont encore disponibles sur le marché de l’art. Elle offre donc une visibilité à ces artistes et leur permet aussi de continuer à vivre de leur création.

« La Châtaigneraie », Centre wallon d’Art contemporain reconnu est dirigé par Marie-Hélène Joiret. Celle-ci a déjà eu l’occasion d’exposer bon nombre des artistes donateurs à la Fondation au sein de son centre d’art. L’Institution est également reconnue dans sa pratique de la médiation et notamment envers un public plus fragilisé culturellement. Elle est particulièrement active dans ce type de mission en instruisant des collaborations étroites avec le CPAS de Flémalle. Mais elle se tourne également vers la jeunesse avec l’organisation de stages et d’événements en relation avec les expositions qu’elle propose. Elle est, de facto, un partenaire privilégié du secteur des Arts plastiques de la Province de Liège de par sa nature et de par ses missions.

La Fondation se veut une institution vivante, tournée vers les publics, soucieuse d’instruire et de guider. Collaborer avec le service Culture de la Province et avec La Châtaigneraie, Centre wallon d’Art contemporain lui
permet de s’inscrire dans une actualité, ce qui est essentiel pour conserver son dynamisme et son esprit critique. Par ailleurs, cette exposition d’envergure présente des artistes reconnus en province de Liège et qui sont souvent les maîtres des jeunes créateurs d’aujourd’hui. A découvrir…

Les artistes réunis dans l’exposition

La plupart des 11 artistes qui rejoignent la Fondation ont, d’une façon ou d’une autre un lien direct avec Guy Vandeloise et Juliette Rousseff. Amis ou anciens élèves, ils témoignent pour certains, d’une appartenance plus ou
moins prononcée à la philosophie créatrice de nos premiers donateurs. Ainsi pouvons-nous citer Michèle Englert, Yves Barla, Roland Castro, Brigitte Corbisier ou Dani Tambour. D’autres ont pris des voix très différentes comme Tania Lorandi, pataphysicienne qui est devenue une figure marquante de ce domaine en Italie, Fabienne Guérens
et ses créations surréalistes qui, comme Philippe Graitson et Georges Bianchini, a transité par le Cirque Divers. Quant à Pierre Čech, lui témoigne d’une autre influence liée à l’artiste Fanny Germeau et Emile Alexandre, qui a partagé dans sa jeunesse un atelier avec Guy, s’exprime dans un style néo expressionniste tout à fait affirmé.

Émile Alexandre
Peintre
Né à Liège en 1935, décédé en 1973.
Formé en dessin et peinture de chevalet à l’Académie royale des Beaux-Arts de Liège et licencié en Histoire de
l’art et Archéologie de l’Université de Liège.
Professeur d’Histoire de l’art à l’École supérieure des Arts de Saint-Luc et à l’Académie royale des Beaux-arts de Liège.
Passionné par la Renaissance italienne et l’Antiquité, Émile Alexandre s’en est beaucoup inspiré, et particulièrement de Botticelli, pour les compositions et les formats de ses toiles.
Il a partagé un atelier rue Jonfosse, avec son ami Guy Vandeloise.

Yves Barla
Plasticien
Né à Verviers en 1959, décédé en 2004.
Formé à l’Académie royale des Beaux-Arts de Liège en peinture et dessin ainsi qu’en sculpture, il a suivi les cours de Guy Vandeloise ; il a également poursuivi des formations en création picturale et infographie et en fabrication de papier ou lithographie. Yves Barla partageait la vie de l’artiste Michèle Englert. Son œuvre a fait l’objet d’expositions collectives et personnelles et a mérité une grande rétrospective en 2010 à la Salle Saint-Georges à Liège.

Georges Bianchini
Sculpteur
Né à Berloz en 1954, décédé en 1987.
Formé à l’Académie royale des Beaux-Arts de Liège en sculpture et dessin, il suit aussi les cours d’histoire de l’art et de sémiologie dispensés par Guy Vandeloise avec lequel il construit une solide amitié. Il partageait la vie de l’artiste Dani Tambour.
Au début des années 1980, il est l’un des rares sculpteurs belges à avoir eu le privilège d’entreprendre un stage de deux ans dans les célèbres carrières de marbre de Carrare (Italie). Il a participé à des expositions collectives
et personnelles en Belgique, France et Italie.

Roland Castro
Plasticien, photographe
Né à Oreye en 1948, décédé en 2005.
Licencié en politique économique et sociale de l’Université de Liège et gradué en photographie d’art de l’École supérieure des Arts de Saint-Luc de Liège, il y enseigne lui-même la photographie. Membre fondateur du groupe liégeois Quanta, il revendique l’importance de la matière, du jeu des ombres et de la lumière dans la pratique photographique, à tel point que l’approche esthétique de Roland Castro ira jusqu’à frôler l’art pictural. Son travail a fait l’objet de très nombreuses expositions personnelles et collectives entre 1986 et 2014 à travers le monde.

Pierre Čech
Peintre et dessinateur
Né à Liège en 1941, décédé à Liège en 2011.
Formé à l’Académie des Beaux-Arts de Liège en dessin et peinture dans la lignée de Fanny Germeau. Les rapports conflictuels qu’il entretient avec son père conduisent le jeune artiste, âgé d’une vingtaine d’années seulement, à
quitter la sphère bourgeoise dont il est issu et rejoindre la classe prolétaire. Acerbes et rageurs, ses tableaux jettent un regard iconoclaste et désabusé sur la société liégeoise du XXe siècle.

Brigitte Corbisier
Plasticienne
Née à Liège en 1946, elle y vit et y travaille.
Diplômée de l’Académie royale des Beaux-Arts de Liège en graphisme et illustration, peinture et gravure ; spécialisation en gravure à l’Université des arts de Belgrade (Serbie). Nombreuses expositions personnelles et
collectives en Belgique mais également à l’étranger.
La faune et la flore, le microcosme sont sa plus grande source d’inspiration. Oiseaux, insectes, pierres et autres coquillages se dévoilent dans ses gravures, ses peintures et, plus récemment, ses « dessins animés » même si
des préoccupations cosmogoniques y font jour.

Michèle Englert
Plasticienne
Née à Bruxelles en 1956, elle vit et travaille à Liège.
Formée à la sculpture à l’Académie royale des Beaux-Arts de Liège, elle suit de nombreux cours et formations en gravure, soudure, bijouterie et peinture. Artiste multidisciplinaire dont le travail compte sculptures, dessins et photographies mais également mobilier et bijoux. Nombreuses expositions à son actif, tant personnelles que collectives, essentiellement en Province de Liège et à Bruxelles.

Fabienne Guérens
Plasticienne
Née à Hermalle-sous-Argenteau en 1958, elle vit et travaille à Bruxelles.
Formation à l’Académie royale des Beaux-Arts de Liège en dessin et peinture, elle suit les cours d’Histoire de l’art et sémiologie de Guy Vandeloise ; prix Pauline Jamar en 1979.
Expositions de sculptures, installations en Belgique et Italie essentiellement et interventions lors d’expositions pataphysiques.

Philippe Graitson
Peintre, dessinateur, décorateur de théâtre
Né à Ougrée en 1942, décédé à Liège en 2001.
Artiste autodidacte, Philippe Graitson a laissé derrière lui une production singulière aux thématiques le plus souvent sombres et tragiques, mettant en scène figures torturées, paysages menaçants, corps déformés et
désarticulés, formes organiques et viscérales…
Dans les années 1970 et 1980, il s’est illustré, à Liège comme à Paris, dans la conception et la création de décors de théâtre.
S’il a été exposé dans de nombreuses galeries liégeoises, notamment celle du Cirque Divers, l’artiste a également réalisé des travaux décoratifs monumentaux à Paris, Avignon, Verviers et Liège.

Tania Lorandi
Pataphysicienne
Née à Ougrée en 1957, elle vit et travaille à Sovere (Italie).
Formée à l’Académie des Beaux-Arts de Liège, l’artiste pluridisciplinaire Tania Lorandi s’installe en Italie où elle
fonde, en 1989, le Collage de ‘Patafisica, centre d’études, de recherche et de diffusion de la pataphysique, la « science des solutions imaginaires ».
Ses créations, souvent interactives et parfois cinétiques, mêlent peinture, sculpture et autres matériaux naturels comme l’eau, le vent ou le feu. Elle aime jouer avec l’illusion et la transposition des contextes.
Elle a exposé en Italie (Rome, Milan, Bologne, Modène) et à l’étranger, notamment en Belgique, France et Suisse.

Juliette Rousseff
Plasticienne
Née à Liège en 1943, elle y vit et y travaille.
Romaniste, elle a étudié à l’Université de Liège mais aussi à l’Académie des Beaux-Arts, la peinture et le textile.
Si elle a commencé comme professeur de français, elle a aussi donné des cours de peinture mais également de textile, technique qu’elle utilise dans ses compositions picturales. Elle a exposé dans de nombreux centres d’art,
galeries, musées en Belgique mais aussi parfois à l’étranger. Elle a organisé des expositions, des stages, a donné des conférences et s’est beaucoup investie dans la réalisation de l’art du textile, à Liège et à l’étranger.

Dani Tambour
Née en 1950, elle vit et travaille à Huy. Elle a suivi les cours en textile donnés à l’Académie des Beaux-Arts de Liège par Juliette Rousseff.
Par une démarche artistique délicate et poétique, Dani Tambour offre un supplément d’âme aux petites choses et objets oubliés – vêtements et accessoires tels que boutons en porcelaine, mouchoirs en tissu, gants féminins de cuir –, et en prolonge leur histoire, mettant en lumière, par la même occasion, la fragilité et la fugacité de notre existence. La broderie est sa technique de prédilection.
L’artiste a partagé la vie du sculpteur liégeois Georges Bianchini jusqu’à sa tragique disparition. Son œuvre a fait l’objet de nombreuses expositions et acquisitions en Belgique et à l’étranger.

Guy Vandeloise
Artiste plasticien multidisciplinaire, né à Bressoux en 1937, il vit et travaille à Liège.
A étudié la sculpture, la peinture et le dessin à l’Académie des Beaux-Arts. Docteur en histoire de l’art et professeur d’esthétique, de sémiologie, d’histoire de l’art du XXe siècle ; conservateur, organisateur d’expositions,
fondateur de galeries, auteur, actif à l’APIAW. Aujourd’hui président du Comité de sélection de l’Espace Jeunes Artistes de la Ville de Liège.

III. Les publications

Deux publications, éditées aux Editions de la Province de Liège verront le jour en même temps que l’exposition :

Le catalogue :
Efflorescence à la Châtaigneraie avec Emile Alexandre, Yves Barla, Georges Bianchini, Roland Castro, Pierre Čech, Brigitte Corbisier, Michèle Englert, Philippe Graitson, Fabienne Guerens, Tania Lorandi, Juliette Rousseff,
Dani Tambour, Guy Vandeloise. Il constitue le tome 2 et est donc une suite logique du premier : Guy Vandeloise et Juliette Rousseff à la Boverie. Celui-ci illustrera l’aventure de l’exposition avec des images prises in situ de la photographe Caroline Dethier. Il présentera un aperçu des différentes personnalités artistiques des exposants et fera également le point sur l’évolution de la Fondation.

Guy Vandeloise, mes phrases
Ce livre présente exclusivement les écritures « graphiques » de Guy Vandeloise : Des phrases qui me sont advenues plutôt que d’être pensées. Poétiques ou philosophiques, elles témoignent plutôt d’un état intérieur.
Elles sont écrites au fusain, un instrument corporel et mental à la fois, sur des toiles préparées par l’artiste afin de donner vie au support. Un livre à offrir pour compulser, au hasard d’une découverte, d’une révélation, d’une
concordance de pensée…

IV. Infos pratiques – Exposition Efflorescences

Dates
Du 14 septembre au 3 novembre 2019

Lieu
Centre wallon d’Art contemporain, « La Châtaigneraie », 19 chaussée de Ramioul à 4400 Flémalle. Exposition accessible tous les jours de 14h à 18h sauf le mardi jusqu’à 17h ou sur rendez-vous. Fermé les lundi et jeudi et jours fériés.

Prix
Entrée libre

Agenda

Week-end d’ouverture

Vendredi 13 septembre
18h30 : vernissage

Samedi 14 septembre : visites commentées
14h00, 15h00 16h00, 17h00 : accueil et visites commentées par la commissaire de l’exposition Isabelle Neuray et les artistes

Dimanche 15 septembre : concert apéritif – dédicaces – visites guidées
10h30 : visite commentée
11h15 : concert LUZ DA LUA avec André Klénès (contrebasse) et Adrien Brogna (guitariste)
12h30 : apéritif et dédicaces des livres d’artistes

Dévernissage
Jeudi 31 octobre : dévernissage
18h30 : présentation du catalogue de l’exposition – verre de l’amitié.

Centre wallon d’Art contemporain « La Châtaigneraie » :
chataigneraie@cwac.be – 04 275 33 30 – www.cwac.be

VI. Info et contact de la Fondation

Fondation & Province de Liège-Culture :
isabelle.neuray@provincedeliege.be – 04 279 53 69 / caroline.quaniers@provincedeliege.be – 04 279 53 51
www.provincedeliege.be / Facebook Fondation Province de Liège pour l’Art et la Culture 

Une organisation de la Fondation Province de Liège pour l’Art et la Culture et du service culture de la Province de Liège en partenariat avec le Centre wallon d’Art contemporain « La Châtaigneraie »