Facebook

2 heures

Culture Liège

Saint Nicolas vous attend à Belle-Ile dès ce 14/11 😄🍭 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Balades/Excursions touristiques sur les traces de nos ancêtres

Liège a connu un essor dynamique de la cité mosane grâce à l’exposition universelle de 1905. Les chemins des touristes furent créés par le Vieux Liège en collaboration avec Charles Comhaire. Nous vous proposons quelques idées de balades ou d’excursions touristiques sur les traces de nos ancêtres.

Nous avons choisi de partir du monument Zénobe Gramme, lieu de départ des chemins des touristes avant 1914.

Liège a connu un essor dynamique de la cité mosane grâce à l’exposition universelle de 1905. Les chemins des touristes furent créés par le Vieux Liège en collaboration avec Charles Comhaire.

Empruntons les pas des promeneurs de jadis.

Nous découvrons l’ancien canal de l’Ourthe. Ouvrage titanesque non réalisé. Il devait relier la Meuse au Rhin bien avant la révolution belge de 1830.Nous nous dirigeons vers le château Péralta où derrière existait un magnifique Théâtre de Verdure toujours existant aujourd’hui.

Bien avant 1900, les excursionnistes du dimanche parcouraient les fameux bois de Kinkempois.

La destination préférée était le Sart Tilman et pour les courageux Tilff.

Le Sart Tilman, petit village où il existait des guinguettes comme dans la vallée mosane liégeoise, Kinkempois. Les excursionnistes partaient en vacances en Ardenne liégeoise : Tilff, Méry, Fêchereux, Esneux. Une balade à bateau à vapeur les amenait de Liège à Seraing. Notre chemin après le Théâtre de Verdure nous amène sur les hauteurs proches du Sart Tilman dans les bois de Kinkempois.

Nous sommes proches des chemins des touristes se dirigeant dans la vallée de la Meuse en direction des auteurs proches : Ougrée, Boncelles, Seraing…

Le Touring-Club de Belgique a inauguré un belvédère et un premier tronçon du sentier touristique de l’Ourthe entre Angleur et Tilff sur les hauteurs.

Les sentiers touristiques sont une réalisation d’un pionnier de la randonnée pédestre : Maurice Cosyn.

Ce travail de balisage n’aurait su se réaliser sans la collaboration du Touring-Club de Belgique.

L’autre chemin que nous pouvons suivre est le sentier de grande randonnée GR 57 Ourthe. Nous passons par la lande de Streupas, le domaine universitaire du Sart Tilman. Un peu plus loin, nous entrons dans les bois de la Famelette où nous aboutissons à la ferme de Nomont.

Les chemins des touristes devant nos pas de Liège à Trèves et le sentier touristique de l’Ourthe sont empruntés par tous les randonneurs adeptes des GR. Nous suivons le sentier GR de la vallée de l’Ourthe.

À la ferme de Nomont, se trouvait jadis un bâtiment où l’on pouvait loger à l’intérieur et un camping bien connu. Nous pensons que cet hébergement avait été créé par le Touring-Club de Belgique bien avant 1940.

Avec le développement des congés payés, il y a eu création d’auberges de jeunesse, maisons des amis de la nature. Face à ce développement du tourisme social, le Touring-Club envisageait la création de homes, la promotion de la jeunesse.

En 1942 furent créés les compagnons de la route sous la collaboration de Georges Gentinne et de l’Aloha avec Nicky Hendricé. Quelques noms sont de la partie de ces jeunesses touristiques, les Frères Cailloux, membres fondateurs des sentiers de grande randonnée vers 1959.

Lucien et André ont œuvré avec d’autres amis randonneurs au développement du réseau belge blanc et rouge des sentiers GR. Déjà en 1963 existait le GR5 parcourant l’Ardenne belge au départ d’Angleur amenant le randonneur à séjourner dans les auberges de jeunesse et les amis de la nature.

Le premier tronçon en sortant de Liège nous amenait vers le Sart Tilman, le haut d’Ougrée, les bois de la Famelette, la ferme de Nomont, La Roche aux Faucons. La Roche aux Faucons était proche de la ferme de Nomont.

Magnifique point de vue faisant partie des boucles de l’Ourthe, site classé. En poursuivant le GR 57 Ourthe vers Esneux, vous découvrirez à quelques pas du tracé, la stèle dédiée au Vieux Liège pour ses 50 ans.

Revenons un peu sur les chemins des touristes amenant nos pas vers Namur et Dinant… Au Sart Tilman au lieu dit la Ferme de la Cense Rouge, l’on peut découvrir une plaque commémorative dédiée à la fameuse bataille du Sart Tilman des 5 et 6 août 1914.

Du côté du parc scientifique du Sart Tilman, nous pouvons découvrir un terril réaménagé, un magnifique point de vue avec un bunker sur la vallée de la Meuse et toute l’agglomération liégeoise.

On peut retrouver les traces d’une ancienne sablière. Charles Comhaire nous décrit assez longuement cette région liégeoise dans le livre : 60… et quelques Promenades Faciles aux environs de Liège.

N’oublions pas le fort de Boncelles, la splendide forêt sérésienne… bien connue de tous les excursionnistes de l’époque. Le bois de Kinkempois fut protégé de tout temps contre sa destruction, déforestation.

Il était considéré pour l’ouvrier comme purificateur de l’air. Un espace de détente à préserver pour ces belles balades proches de la vallée industrialisée et polluante de la Meuse.  Pour être complet, nous vous parlerons du guide intitulé « Itinéraires pédestres dans la Province de Liège », région de l’Ourthe et de l’Amblève édite début du 20è siècle.

Nous pouvons y voir dans ses descriptifs de nombreuses balades dont certains morceaux sont les sentiers actuels.

Ces derniers ont été balisés jadis et maintenant nous procurant une joie de découverte nature. Cette petite histoire est le reflet d’une vision historique et touristique d’un randonneur liégeois, amoureux de sa ville de liège et de sa belle région natale.

 

Info : fb256406@skynet.be