Facebook

La Bouch’rit, un café théâtre Liégeois

www.bouchrit.be/

www.bouchrit.be/

Quelle est l’histoire de l’institution?

« La Bouch’rit » est un des cafés-théâtres liégeois. Il a été créé en 2001 par l’association de 3 personnes dont le directeur Christophe Locicero. En 15 ans d’existence, la popularité n’a pas diminué. Situé dans la rue commerçante Saint-Gilles, il est à la vue de nombreux passants et tire ainsi avantage de son emplacement.

Inspiré du concept français, c’est un petit théâtre où il est possible de boire un verre ou de manger un repas. Le prix du spectacle étant distinct de celui du repas, il n’est donc pas obligatoire de consommer.

Composée de 100 places réparties en 4 petites rangées proches, la salle procure un cadre assez restreint qui les oblige à s’adapter. C’est pourquoi les moyens techniques et le nombre d’acteurs sur scène sont très limités.

Sur quels critères les œuvres présentées sont-elles choisies ?

La sélection des œuvres qui vont être jouées est un travail de groupe. En effet, ils décident ensemble de ce qu’ils vont proposer. Ils ont d’abord commencé par produire des one-man Show. Après, ils se sont ouverts à des duos et autres. Les genres sont aujourd’hui variés mais reposent uniquement sur l’humour. Habitué à présenter des troupes de jeunes amateurs, cela s’étend de plus en plus à des professionnels. Ils alternent entre des petites compagnies et des artistes plus connus tels que Jamel Debouzze, Marc Herman, Cauet afin de maintenir un équilibre financier.

Le projet d’une pièce est monté le plus rapidement afin que cela ne soit pas trop onéreux. Ils doivent donc anticiper pour le choix des pièces. Ensuite, il y a la programmation pour la saison qui s’étale de septembre à août. Après cela, il y a la lecture, les répétitions et le montage du décor. Les spectateurs peuvent alors assister aux représentations le jeudi, vendredi et samedi en soirée. Elles durent environ 1h15 sans entracte et après les comédiens restent dans la salle en compagnie du public. La plupart du temps, les spectacles se jouent pendant plusieurs dates mais cela dépend du succès. S’ils se déroulent très bien, ils sont prolongés.

Comment fonctionne la promotion des œuvres présentées ?

La promotion se fait principalement via la presse telle que le Vlan, la Meuse ainsi que la radio Vivacité. En collaboration avec l’ASBL culture liège depuis 6 mois, ils sont également aidés dans leur publicité. Ils assurent aussi la promotion par leur site internet, leur page Facebook et payent pour un réseau d’affichage. Des prospectus détaillés pour chacune des œuvres sont mises à disposition. Les personnes n’allant pas forcément à la découverte de nouvelles pièces, il faut aller les chercher et les attirer. C’est pourquoi la communication est très importante.

« La Bouch’rit » est également associée depuis peu de temps avec le « Trocadéro ». Cela leur permet d’organiser des spectacles dans les 2 théâtres pour ainsi avoir des artistes de notoriété. Grâce à ces échanges, le théâtre bénéficie d’un public plus nombreux et gagne ainsi plus d’argent. Pour continuer d’accroître leur réputation, leur projet futur est d’étendre leur clientèle via le « Trocadéro ».

De plus, le café-théâtre propose 2 sortes d’abonnements. Le premier est constitué de 10 spectacles dont 8 qui se déroulent  à « La Bouch’rit » et 2 au « Trocadéro ». Le second se compose de 8 auxquels le public ne peut assister uniquement qu’à « La Bouch’rit ». Les prix de ces abonnements varient en fonction des différentes catégories d’âges.

Le théâtre est axé tant vers un public adulte que jeune. En fait, cela dépend des œuvres ainsi que des artistes présentés. Parfois, les jeunes découvrent des spectacles qu’ils pensaient ne pas aimer.

Comment le théâtre survit-il à la crise économique ?

« La Bouch’rit » est une ASBL et est ainsi un des seuls théâtres non subsidié par la province de Liège. Afin de disposer de plus de fonds, elle loue son édifice pour tous types d’évènement. Elle met aussi à disposition une partie du bâtiment  pour permettre aux artistes français de se loger lors de leur venue en Belgique.

Pouvez-vous nous décrire l’ambiance de votre café théâtre? 

Dès votre entrée, vous êtes reçu dans une ambiance décontractée, conviviale et chaleureuse. Les spectacles étant toujours à la hauteur, on peut y retrouver une clientèle fidèle. L’humour étant la base de la réussite, l’ambiance est déjà festive avant le spectacle. La salle confère un aspect de proximité et d’intimité sympathique. Les spectateurs bénéficient d’un lien direct avec les comédiens et le personnel. L’interaction, le rire et l’ambiance vous pousseront sans aucun doute à y remettre les pieds.

Vous pouvez consulter notre programmation dans le Mag Liege qui est distribué dans tous les commerces de la ville ainsi que sur l’ensemble de la province.

Une réponse à La Bouch’rit, un café théâtre Liégeois