Facebook

3 heures

Culture Liège

Dimanche 24/11/2019 Contes à la chapelle
Les poètes du Grand Océan
Des contes d’Océanie, pleins d’images et de poésie, dont beaucoup parlent de nourriture. Dans l’imaginaire, la nourriture est symbolique et mythique. Dans la réalité, elle est présente dans la vie de tous les jours. Marie-Claire Desmette partagera, tout en subtilité, une sagesse millénaire. À partir de 10 ans.
Chapelle Saint Roch – rue Volière – 16:00 – www. chapelle-voliere.be – 5€.
Centre-ville – Poésie/Contes
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

3 heures

Culture Liège

Dimanche 24/11/2019 Brocante du dimanche
Parc industriel – avenue Théodule-Gonda – 08:00-13:00 –  0470 228 897.
Ivoz-Ramet / Ramioul – Marché/Bourse/Brocante
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

La Croisière Toxique se torpille le 26 octobre 2019 !

Huitième édition et clap de fin pour la Croisière Toxique, qui vous invite à se torpiller en beauté !

On vous donne rendez-vous pour une dernière édition le samedi 26 octobre 2019, de 13h30 à 17h30. Embarquement et débarquement au parc de la Boverie, au pied de la passerelle La Belle Liégeoise.

La croisière sera suivie, dès 18h, du vernissage de l’exposition Torpille, d’une projection du film Ronde de nuit de Jean-Claude Riga, d’un souper libanais et d’une soirée-karaoké à la Maison de la Métallurgie et de l’Industrie de Liège (MMIL), boulevard Raymond Poincaré 17, 4020 Liège.

L’exposition Torpille sera visible à la MMIL jusqu’au 3 janvier 2020.

Infos et billetterie :

http://www.croisieretoxique.org/ | https://tickets.certaine-gaite.org/

Les tickets sont aussi disponibles à la vente dans les locaux de l’asbl D’une Certaine Gaieté

97 Boulevard de la Sauvenière | 4000 Liège | 04 222 12 46

La Croisière Toxique est une enquête fluviale, une conférence qui se construit au fil de l’eau et des récits de nos trois guides – Anne Stelmes1, Arnaud Péters2 et Alexis Zimmer – pour faire émerger, au milieu d’un imposant paysage, une histoire conflictuelle de l’industrialisation de la vallée de la Meuse.

À rebours d’une lecture nostalgique, héroïque et technophile de l’histoire du bassin liégeois, les croisières toxiques explorent d’autres registres de sensibilité et de rapport aux friches industrielles qui façonnent le bassin mosan. Comment défaire le caractère d’évidence de l’histoire et permettre son héritage et sa réappropriation ? Comment rendre le territoire à nouveau polémique ?

Comment rendre au bassin et à son évolution un sens échappant au discours politique lancinant sur la crise ou la reconversion ?

En voguant au milieu des traces de notre passé, ce sont des outils pour comprendre notre présent et imaginer notre futur que nous cherchons à construire.

Un événement organisé par D’une Certaine Gaieté, la Maison de la Métallurgie et de l ‘ Industrie de Liège , la Maison des Sciences de l’Homme et Kachinas,

avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Fonds Wernaers.