Facebook

L’avenir du Commerce Liegeois, que pouvons nous attendre du politique.

logo_commerce_liegeois_grandTout d’abord, au nom de  l’équipe du Commerce Liegeois ASBL, je remercie le CDH Liège encore vivement de nous avoir invité à venir échanger avec eux sur des sujets qui Nous passionnent et nous sont chers.

Voici un récapitulatif du déroulement de la matinée du samedi 18 mars 2017.

Nous avons été accueillis à l’entrée du Collège Sainte-Véronique, rue Edouard Wacken 1 (4000 Liège), à 9h par Raphaël VAN DE SANDE (président du cdH de Liège), Juan CORTES LECLOU (secrétaire politique du cdH de Liège) et Benjamin Bodson (vice président cdH Liège). 

09h15 Mots de bienvenue de la Ministre de la Culture et de la Petite Enfance, Alda GREOLI, et du vice président du cdH liégeois, Benjamin Bodson (ce dernier présentera par ailleurs le concept des Matinées liégeoises.)

Chacun des orateurs a eu ensuite la parole. L’objectif est de mettre en lumière les opportunités et les obstacles des domaines de chacun-e, pour ensuite pouvoir échanger en petits groupes pour mieux les comprendre et élaborer des pistes de solutions.

– « L’avenir du commerce liégeois », par Jean-Luc VASSEUR, président de l’ASBL Commerce Liégeois, Culture Liège.

– « La place des étudiants dans la Ville », par Opaline MEUNIER, présidente de l’UNECOF (Union des étudiants de la Communauté française) .

– « Le dialogue interreligieux dans une vie multiculturelle », par Sébastien BELLEFLAMME, professeur de religion et expert du dialogue inter-religieux.

Trois ateliers ont été ensuite mis en place, chacun ayant pour thème l’un de vos sujets de prédilection. Vous avons été invités à rejoindre l’atelier relatif à notre sujet. Chaque participant-e à la Matinée liégeoise a été libre de rejoindre l’atelier de son choix selon ses affinités. Après 40 minutes d’échanges, les participants ont changé d’atelier, et se sont lancé à nouveau dans 40 minutes d’échanges. Tous les participants ont donc, à l’issue de la matinée, participé à deux ateliers.

des animateurs ont été  présent auprès de chacun-e d’entre nous pour animer/modérer les ateliers. leur rôle a été de stimuler la discussion dans le but (1) de cerner les problématiques/défis rencontré(e)s, et (2) d’identifier des pistes de solution. Il avait préparé 2/3 questions de base pour lancer la discussion et Ils se sont servis de post-it pour structurer les idées émises. Vu le temps limité, ils ont assuré de favoriser la productivité de l’échange, tout en laissant et invitant chacun-e à partager ses opinions. La parole a été aux Liégeois-es; c’était la clé de la matinée.

les animateurs: Julien ETIENNE accompagnera Opaline, Juan accompagnera Sébastien et,Sébastien Bodson pour le Commerce Liegeois a accompagné Jean-Luc Vasseur.

Lors des ateliers nous avons évoqués les thèmes suivants: Mendicité, propreté, sécurité, événement, agenda commercial, cadastre des commerces, travaux, promotion de notre Ville, communication, ouverture dominicale, implication et collaboration de l’échevinat du commerce, respect des règles et d’une certaine cohérence des autorités…

Nous allons inviter l’ensemble des partis à nous donner la parole, nous seront évidement à l’écoute de la réalisation du programme de chacun.

Aide du politique:

 

À la fédération des commerces.

À la stimulation.

Pas un frein aux idées et développement de celles-ci car tjrs bridé.

Cadastre du commerce Liégeois.

Une obligation aux propriétaires de signaler les cellules vides et de les animer par de la promotion.

Aide au développent d’un commerce de qualité – spécialisé.

Sensibiliser le propriétaire à louer son RDC commercial à un commerçant de qualité.

Aide à la formation « numérique, langue, …

Représentation du cadre par l’Echevinat du Commerce et de la gestion centre-ville mais le développement doit venir de la fédération des commerçants qui est le Commerce Liégeois

 

Le cadre doit se construire en s’appuyant sur la synergie de ces deux structures mais laisser l’action aux commerçants.

Echevinat : règlementation – aide financière/logistique, administrative – autorisation

Gestion centre-ville : aide logistique – enquêtes AMCV et données

Nous voulons supporter des politiques qui  :

Ont une réelle qualité d’écoute.

Ont une vision claire se traduisant par une attitude  proactive et  volontariste pour le développement économique de la Ville de Liège que cela passe par la promotion ou la croissance de la culture, du commerce ou encore du tourisme.

S’engageront à diriger cette ville en imposant les réglementations liées à la sécurité, la propreté et la mobilité.

A La confiance se gagne et se mérite, nous devons tous travailler dans cette direction si nous voulons collaborer.

Penser à Liège demain, c’est bien mais sauver Liège aujourd’hui, c’est mieux!

Nous ne voulons pas de promesses pour demain mais de l’action!

Les photos sur www.facebook.com/commerceliegeois