Facebook

Ce jeudi 25 octobre, dans le cadre du cycle de conférences « Histoire de Liège », nous aurons le privilège d’entendre Marco MARTINIELLO, Directeur de Recherches au Fonds National de la Recherche Scientifique (FRS-FNRS) et Directeur du Centre d’Etudes de l’Ethnicité et des Migrations (CEDEM) à l’Université de Liège.
www.cultureliege.be/la-conference-liege-ville-dimmigration-et-demigration-au-coeur-de-leurope/
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

✨✨✨GAGNANTS CONCOURS CINEMA ✨✨✨

Gagnez 5 x 2 places

Les chanceux sont 😜 :
Françoise Loos
@Emilie Gossiaux
Christophe Piot
@Amandine Garcia
@Patrice Remy

Félicitations à tous et à très vite pour un nouveau concours

⚠️ Avis aux gagnants !
Vous serez tous contactés personnellement. Regardez vite votre boite de réception Messenger (vérifier également vos invitations par message)
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Made in Liège : REGARDS CROISES SUR LIEGE

Liège. Son tissu économique, culturel et associatif. Ses monuments, ses bâtiments, ses fêtes et ses grands événements. Derrière toutes ces initiatives, toutes ces réalisations et tous ces projets, il y a toujours des hommes et des femmes. Focus sur ces initiatives qui « font » Liège et sur ceux qui y contribuent.

LES FOLIES NOBLES BLANCHES

Dans le cercle très fermé des soirées liégeoises à succès, « les Folies Nobles Blanches » constituent l’un des événements phares du clubbing liégeois. Et quand on sait que Benoît Charlier est aux commandes de ce projet qui vient de fêter son 15ième anniversaire, on ne s’en étonne pas vraiment. Originaire de Battice, passionné de musique et organisateur avisé, on le retrouve derrière des projets à succès tels que La Villa et l’Acte 6 à Henri-Chapelle, Le Dock’s Café à Eupen ou Le Millénium à Boncelles. A l’initiative aussi des « Causeries du Jeudi », homme de concepts, il est aujourd’hui l’instigateur de 3 événements qui cartonnent à chaque édition : « Les Folies Nobles Blanches », « Les Folies Nobles Black » et la désormais mythique « Love Disco ».

Sa devise ? « Le projet avant tout ». De son propre aveu maniaque et perfectionniste, deux qualités qui font parfois défaut dans le monde de la nuit, Benoît Charlier a réussi à s’entourer d’une solide équipe et de pas moins de 14 associés au fil des concepts qu’il a créés dans l’événementiel.
Le secret des Folies Nobles Blanches ? « Le beau, tout simplement ». Organisées à l’Hôtel des Comtes de Méan (anciennement Crowne Plaza), Les Folies Nobles Blanches misent sur le luxe et le raffinement. Echassiers, saxophoniste, violoniste, distribution d’éventails, attentions particulières pour les dames, la soirée du 16 juin dernier était un véritable succès.

Les Folies Nobles Blanches et Liège ? « J’adore Liège » me confie Benoît Charlier. « Les Liégeois sont chaleureux, entreprenants et ouverts sur le Monde. C’est aussi ce qui contribue au succès de mes soirées. C’est aussi pour cela qu’à chaque édition des Folies Nobles Blanches, des Liégeois « expatriés » à Bruxelles, Knokke ou Paris font le déplacement ».

Si l’Hôtel des Comtes de Méan est pour Benoît Charlier l’un des plus beaux endroits de Liège, c’est plutôt chez Vincent Verlaine, au Sottopiano ou encore au Moment que vous aurez l’occasion de le croiser entre deux réunions.

Le mot de la fin ? « Un projet, un concept, c’est bien sûr l’homme – ou la femme – qui le coordonne mais c’est aussi et avant tout une équipe sur laquelle il / elle s’appuie, il ne faut jamais l’oublier »
www.lesfoliesnobles.be
www.lovedisco.be

LES SERVICES AUX ENTREPRISES DU FOREM

Le FOREM est principalement connu du grand public pour les services qu’il propose aux demandeurs d’emploi. Il l’est un peu moins pour les différents services qu’il propose aux entreprises. Pour les entités de Liège, de Huy et de Verviers, c’est Raymonde Yerna qui est à la tête des équipes au service des entreprises. Originaire d’Ivoz-Ramet, romaniste de formation, diplômée de l’Université de Liège en 1985, c’est déjà en 1987 qu’elle intègre le FOREM et son centre de formation d’Eupen. Après avoir effectué une grande partie de sa carrière au sein de plusieurs Cabinets ministériels régionaux, elle est aujourd’hui Directrice des Services aux Entreprises de Liège, de Huy et de Verviers, comptant 120 collaborateurs, conseillers aux entreprises, conseillers PFI (Ndr : Plan Formation Insertion) ou encore collaborateurs administratifs.

Sa devise ? « On fait toujours mieux ensemble ». En effet, femme de réseaux, en lien avec tous les acteurs du tissu économique et social de la Région, elle n’a pas hésité, au cours de sa carrière, à jeter des ponts entre les secteurs professionnels, de la formation et de l’enseignement, ce qui semble évident à l’heure actuelle … mais qui ne l’était pas toujours il y a quelques années. Et les chiffres lui donnent raison ! Aujourd’hui, 19 000 entreprises de la région liégeoise font appel au FOREM dans le cadre de leurs activités tant pour leurs recrutements de personnel que pour développer les compétences de leurs collaborateurs. Contribuant au développement économique de Liège dans des secteurs importants comme la Construction, l’Industrie, le Transport et la Logistique, les Biotechnologies, la Santé ou encore l’HORECA, les Services aux Entreprises du FOREM contribuent à la diffusion et à la gestion annuelles de plus de 35 000 offres d’emploi.


Pour Raymonde Yerna, Liège est une ville ancrée dans son passé mais résolument tournée vers l’avenir. La Gare Calatrava, la Boverie et sa passerelle, la Tour des Finances sont autant de preuves de ce lien liégeois entre le passé et l’avenir.

Grande épicurienne, vous pourrez à l’occasion croiser Raymonde Yerna attablée à la terrasse d’un bar à vins de la Place des Carmes, sous le regard de la sculpture de Mady Andrien, ou encore occupée à parcourir le programme des Grignoux, Place Xavier Neujean

Enfin, si ses tables préférées sont à chercher du côté du Cheverny et du Ô Miroir, son coup de cœur du moment va au Gusto Pasta Bar (Ndr : situé Rue des Clarisses) « où les pâtes fraîches sont aussi savoureuses que le bagou de la patronne en salle »
www.leforem.be

Benoît Beenkens

© crédit photo: Mananga Simon