Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#4) Application request limit reached
Type: OAuthException
Code: 4
Please refer to our Error Message Reference.

Le Comédie Centrale

Le Comédie Centrale

salle-3

Quelle est l’histoire de l’institution?

A l’origine, « Le Comiqu’art » est un café-théâtre créé par les frères Vardar. D’abord édifié à Bruxelles, celui-ci a remporté un énorme succès. C’est ainsi que 2 autres ont été aménagés à Charleroi et Liège en 1997. La popularité s’amplifiant, c’est ensuite devenu « Le Comédie Centrale ». Jusqu’à ce jour, les théâtres de Liège et Charleroi travaillent ensemble.

Continuer la lecture

La Bouch’rit, un café théâtre Liégeois

www.bouchrit.be/

www.bouchrit.be/

Quelle est l’histoire de l’institution?

« La Bouch’rit » est un des cafés-théâtres liégeois. Il a été créé en 2001 par l’association de 3 personnes dont le directeur Christophe Locicero. En 15 ans d’existence, la popularité n’a pas diminué. Situé dans la rue commerçante Saint-Gilles, il est à la vue de nombreux passants et tire ainsi avantage de son emplacement.

Inspiré du concept français, c’est un petit théâtre où il est possible de boire un verre ou de manger un repas. Le prix du spectacle étant distinct de celui du repas, il n’est donc pas obligatoire de consommer.

Composée de 100 places réparties en 4 petites rangées proches, la salle procure un cadre assez restreint qui les oblige à s’adapter. C’est pourquoi les moyens techniques et le nombre d’acteurs sur scène sont très limités.

Continuer la lecture

Le Trianon, le Théâtre Wallon

Théâtre – Trianon

 

www.theatretrianon.be

www.theatretrianon.be

Le Trianon, qui se situait à ses débuts Boulevard de la Sauvenière, a vécu pas mal de chamboulements. Alors qu’il remportait énormément de succès, il a été victime d’un incendie criminel. Il a par la suite dû être démoli et a déménagé en 1976. Il se trouve actuellement au Pavillon de Flore, en plein cœur d’Outre-Meuse. Le théâtre existant depuis 90 ans est composé d’une salle de 450 places. Le responsable artistique a lui-même la passion de jouer et d’écrire. Étant sans cesse à la recherche de nouveaux projets, il s’adonne à la lecture d’une dizaine de pièces par an pour en réaliser des nouvelles.

A la base, théâtre wallon,  il s’ouvre de plus en plus à différents genres. Passant par des spectacles en français, en wallon, des opérettes, des cabarets, des music hall, il accueille aussi des spectacles du Voo Rire. La RTBF, partenaire du théâtre, filme des pièces en wallon pour ensuite les rediffuser à la télévision pour l’émission « Wallons, Nous ! RTBF ». Le Trianon est réputé pour la présentation de spectacles tels « Les variétés de Wallonie », des opérettes françaises par la troupe « Golden 2000 » et le « Gala Wallon ».

Il est subsidié par la province de liège, qui n’a toutefois aucun droit de regard sur le contenu proposé. En contrepartie, elle l’oblige à présenter 12 spectacles en wallon sur la saison qui s’étale de septembre à mai.

 

Continuer la lecture

Les Epicuriales reviennent pour une douzième édition!

 

Les Epicuriales 2016

Les Epicuriales 2016

 

Les Epicuriales de Liège, le plus grand

restaurant à ciel ouvert, vous attend les 12-13-14-15-16 mai prochains.

Les Epicuriales de Liège, depuis leur 10è édition, ont changé d’implantation et sont retournés à leur lieu originel : le site du Tivoli, au cœur de la ville de Liège, entre le Palais des Princes Evêques, l’ Hôtel de Ville et le Perron liégeois … Le but, en resserrant l’événement autour de 14 tentes, est de concentrer l’événement sur son objectif : accueillir uniquement des restaurateurs et des traiteurs proposant une offre gastronomique de première qualité.
La gastronomie dans l’assiette des Liégeois ! Continuer la lecture

Le 8ème Salon du Volontariat

Volontariat-Web-2016

Le besoin en volontaires est une réalité et une nécessité qui méritent d’être soutenues. C’est une activité porteuse de sens qui favorise l’épanouissement personnel et renforce les liens sociaux.

L’une des priorités des Départements des Affaires sociales et de la Santé et est de mettre en place des projets et/ou structures répondant aux demandes citoyennes

 

 

Continuer la lecture

Papillon : Plaisirs et découvertes du monde d’aujourd’hui et de demain.

logo papillonLe monde évolue de plus en plus vite, tout notre environnement le démontre. Et même si les perspectives semblent parfois inquiétantes, la majorité d’entre nous préfèrent en découvrir les aspects positifs.

Il est vrai que, dans ce monde qui se réinvente, nous sommes de plus en plus attentifs à notre qualité de vie ; nous avons envie de changements, de projets motivants. Et un mouvement, illustré notamment dans le film ‘Demain’ est en train d’essaimer, pour un monde plus solidaire et citoyen.

Papillon, rendez-vous désormais incontournable, a la volonté de s’inscrire dans ce mouvement et de mettre en lumière les nombreux aspects positifs de ces changements, ce qui explique le choix de cette  nouvelle thématique : Plaisirs et découvertes du monde d’aujourd’hui et de demain.

Continuer la lecture

La science au service de l’art, conférence d’A. Galand

au service de l'art

La science au service de l’art, conférence d’A. Galand. (Bibliosciences)

De février à avril 2016, rendez-vous à la Bibliothèque Chiroux dans le cadre de « Bibliosciences », un événement qui réconcilie littérature et sciences.

Pour plus d’infos concernant Bibliosciences…

 

Alexandre Galand : « Traces et enquêtes. La science au service de l’art » – 8 avril 2016

L’œuvre d’art est muette. Pour la faire parler, le spécialiste a plusieurs outils : le regard du connaisseur, l’enquête historique, mais aussi l’archéométrie. Cette discipline concerne des méthodes physiques et chimiques destinées à étudier des objets d’art. Ainsi envisagés, ceux-ci offrent une série d’indices à l’enquêteur chargé de comprendre l’histoire souvent complexe des œuvres.

Alexandre Galand a travaillé à l’Université de Liège dans le domaine de l’expertise des peintures anciennes. Ses investigations ont été l’occasion de plusieurs séjours de recherche au Musée du Louvre, au Metropolitan Museum of Art à New York, au Prado à Madrid ou encore au Kunsthistorische Museum à Vienne. En parallèle, il s’intéresse à la musique et au cinéma, passions qui l’ont amené à publier un livre et à créer le cycle de projections Filmer les sans-noms.

Information(s) pratique(s)

Gratuit. Tout public.

Où ? Espaces Rencontres – Place des Carmes, 8, 4000, Liège.

Quand ? 8 avril – Alexandre Galand à 18:00.

Contact ?

  • Par téléphone au +32(0)4 232 86 41 ou au +32(0)4 232 86 39.
  • Par courriel via l’adresse mail suivante : nicolas.dichiara@provincedeliege.beLieu
  • Place des Carmes, 8 4000 Liège
  • Programme complet de Bibliosciences…

L’odyssée des métaux : de la mine au GSM, conférence d’E. Pirard

odyssée des métaux

(Bibliosciences)

 

De février à avril 2016, rendez-vous à la Bibliothèque Chiroux dans le cadre de « Bibliosciences », un événement qui réconcilie littérature et sciences.

 

 

 

Pour plus d’infos concernant Bibliosciences…

Eric Pirard : « L’odyssée des métaux : de la mine au GSM » – 23 mars 2016

De l’Âge de la Pierre à l’Âge du Lithium, nous n’avons eu de cesse d’exploiter les ressources naturelles et de perfectionner nos outils. Baignant dans une abondance de technologies, nous ne nous soucions plus guère des matières premières et ignorons souvent que leur production est aux mains d’économies émergentes.

Eric Pirard est ingénieur géologue de formation et professeur à l‘Université de Liège. Il dirige le secteur GeMMe – Génie Minéral, Matériaux et Environnement – qui regroupe une quarantaine de chercheurs actifs dans la prospection, la concentration, la transformation et le recyclage de matières minérales. Il est le coordinateur d‘EMerald, un programme de formation interuniversitaire européen. Fondateur d‘Ingénieurs sans Frontières Belgique, il se veut acteur du transfert de compétences vers les pays du Sud.

Information(s) pratique(s)

Gratuit. Tout public.

Où ? Espaces Rencontres – Place des Carmes, 8, 4000, Liège.

Quand ? 23 mars – Eric Pirard à 18:00.

Contact ?

  • Par téléphone au +32(0)4 232 86 41 ou au +32(0)4 232 86 39.
  • Par courriel via l’adresse mail suivante : nicolas.dichiara@provincedeliege.beLieu
  • Place des Carmes, 8 4000 Liège
  • Programme complet de Bibliosciences…

Exposition City by Light

Exposition « City by Light »

En juin dernier, l’Embarcadère du Savoir lançait  un vaste programme d’évènements (expositions, conférences, ateliers, visites de Liège, visites d’entreprises…) sur le thème de la Lumière et de ses différentes facettes. Onze acteurs liégeois se sont ainsi rassemblés autour de ce thème de la « Lumière » : l’Aquarium-Museum universitaire, les Espaces Botaniques Universitaires de Liège, l’Hexapoda – Insectarium Jean Leclercq, la Maison de la Métallurgie et de l’Industrie, la Maison de la Science, Art & Fact, la Cité des Métiers, le Musée des Beaux-Arts, le Musée de la Vie Wallonne, le Trésor de la Cathédrale et l’Œuvre Royale pour aveugles et Malvoyants la Lumière.

Jusqu’en juin prochain, la Maison de la Métallurgie et de l’Industrie présente l’exposition « City by Light ». L’obscurité a amené l’Homme à trouver des solutions pour s’adapter et continuer à vivre, travailler et s’amu­ser, même quand le soleil se couche. La ville éclairée d’aujourd’hui et celle de 1850 n’ont pas le même visage… Dans l’exposition City by light, la Maison de la Métallurgie et de l’Industrie de Liège invite le visiteur à décou­vrir l’histoire de l’éclairage en trois lieux différents : la maison, l’industrie et la ville. Pour chacun d’entre eux, les évolutions techniques ont amené des changements de société, de mentalité et de comportement.

Exposition « City by Light »

Dans la ville, par exemple, l’éclairage des rues a permis de sécuriser les passants, si bien qu’à présent nous osons circuler de jour comme de nuit. Le revers de la médaille est que cela a engendré des nuisances, comme la pollution lumineuse ou le gaspillage énergétique. Aujourd’hui, nous corrigeons peu à peu ces problèmes, tout en veillant à conserver notre qualité de vie. Les habitations ont, elles aussi, subi de multiples modifica­tions liées à l’éclairage : lampes à huile, à pétrole, becs de gaz, premières lampes électriques, ampoules diverses, spots LED… Autant de luminaires différents, déclinés sous de multiples formes, plus ou moins esthétiques et soulignant souvent la différence sociale entre une maison bourgeoise et une modeste demeure.

Exposition « City by Light »

Pour l’industrie, l’amélioration de l’éclairage des ateliers a permis de banaliser le travail nocturne. Dans la mine, l’Homme a toujours combattu la nuit permanente qui l’a obligé à s’équiper de lampes, de plus en plus sures et efficaces. Le visiteur pourra s’immerger dans une évocation de boyau de mine, se glisser quelques instants dans la peau d’un mineur en se coupant de toute lumière, si ce n’est celle de sa lampe individuelle frontale. Une fois la clarté du jour retrouvée, il aura l’occasion de mieux comprendre le phénomène physique de la lumière : comment la mesure-t-on ? Comment influence-t-elle la perception de la couleur ? Pour répondre à ces questions, rendez-vous à la Maison de la Métallurgie et de l’Industrie jusqu’au 21 juin 2016.

Informations pratiques

MAISON DE LA MÉTALLURGIE ET DE L’INDUSTRIE DE LIÈGE
Boulevard Raymond Poincaré, 17
B-4020 Liège

04 342 65 63 | 04 344 70 23
info@mmil.be
Horaire d’ouverture
Du lundi au vendredi : de 9h00 à 17h00
Du 1er avril au 31 octobre, ouvert aussi les samedis et dimanches de 14h00 à 18h00
Fermé les jours fériés

www.expolumieres.be

Téléphone : 04/342.65.63

Exposition City by Light

Le Musée Grétry à Liège

Grétry

Le Musée Grétry est abrité dans la maison natale du célèbre compositeur liégeois André-Modeste Grétry (1741-1813).

Il présente une collection d’objets personnels et de documents relatifs au maître de l’opéra-comique français.

Situé au numéro 34 de la rue des Récollets, le Musée est inauguré solennellement en présence du roi Albert Ier et de la Reine Elisabeth le 13 juillet 1913.

Grétry 5

L’immeuble a été la propriété d’une famille liégeoise, les Dubois-Desoer, jusqu’en 1859. À cette date, la famille décida d’en faire don à la ville de Liège. La maison est alors restaurée afin de la restituer telle qu’elle existait en 1824 et effacer ainsi les transformations dues aux locataires successifs.

Les collections du Musée ont été rassemblées par Jean-Théodore Radoux, ancien directeur du Conservatoire de Liège. Les multiples événements qui constituent la vie de Grétry sont évoqués à travers les collections du musée. Celles-ci sont réparties dans les différentes pièces de la maison qui ont gardé, chacune, leur vocation originelle.

Grétry 3

Partout, une iconographie présente Grétry à tous les âges et sous tous les aspects (cent vingt-cinq effigies dont quelques-unes rarissimes se répartissant en peintures, dessins, bustes, statuettes, médaillons, miniatures…). Plusieurs instruments de musique d’époque sont également présentés (piano-forte, piano « muet » de travail, violons, serpent, pochette « liégeoise »…).

Le deuxième étage renferme une riche bibliothèque : partitions et livres de Grétry, musicien et penseur. Dans les vitrines alentours, des lettres autographes voisinent avec des ouvrages critiques ou biographiques relatifs à Grétry.

Grétry 2

Le Musée Grétry a été restauré jusqu’en mars 2013, à la fois en ce qui concerne l’immeuble, mais également les collections comme le piano de Grétry.

A découvrir absolument !

Informations pratiques

Rue des Récollets,34
4020 Liège
Tel : +32 (0)4 343 16 10 – +32 (0)4 221 68 17 – 68 40
museum@liege.be
Vendredi, samedi et dimanche de 10 h à 18 h
et sur rendez-vous du mardi au jeudi pour les écoles
Fermé le 1/01 – 1/05 – 1, 2, 11/11 – 25/12