Liège. Son tissu économique, culturel et associatif. Ses monuments, ses bâtiments, ses fêtes et ses grands événements. Derrière toutes ces initiatives, toutes ces réalisations et tous ces projets, il y a toujours des hommes et des femmes. Focus sur ces initiatives qui « font » Liège et sur celles et ceux qui y contribuent.

 
IFAPME DE LIEGE

Le Centre IFAPME de Liège, mieux connu des Liégeois sous le nom de Château Massart est le centre de formation le plus important du Réseau IFAPME. En effet, avec des formations possibles dans plus de 100 métiers différents (tous niveaux confondus), ce sont plus de 15000 personnes qui s’y forment annuellement et ce, encadrées par un peu moins de 1000 formateurs, la plupart en activité professionnelle dans le secteur où ils donnent cours.

Nous l’avons vu plus haut, la première condition pour être formateur à l’IFAPME est d’être en activité professionnelle dans le secteur où on désire donner cours. Il n’est donc par rare de débuter une charge de cours sans avoir de compétence pédagogique particulière. C’est là, notamment, qu’interviennent les conseillers pédagogiques internes au Centre, au nombre de trois.

C’est en effet en étroite collaboration avec leurs collègues Formateurs principaux (Ndr : l’équivalent du chef d’atelier dans l’Enseignement) que les Conseillers pédagogiques recrutent chaque année plus de 150 formateurs afin d’assurer des charges de cours dans les différents secteurs d’activités du Centre. 

Olivier Fabry est l’un des membres de ce service pédagogique. Instituteur de formation, c’est après un Master en Sciences de l’Education de l’UCL, qu’il est entré au Centre IFAPME de Liège. En charge notamment de la coordination pédagogique des secteurs de l’alimentation, de l’informatique, de la petite enfance et des métiers verts, ses journées ne désemplissent pas.

Olivier Fabry

« Nous ne sommes ni des inspecteurs ni des conseillers pédagogiques dans le sens où on l’entend dans l’Enseignement. Si les fondements mêmes de la fonction consistent à suivre pédagogiquement des professionnels dans le cadre de leurs activités de formateur, notre mission comprend également un important volet organisationnel, administratif et relationnel » me déclare Olivier Fabry. 

« Il n’y a jamais deux journées les mêmes. Nous coordonnons chacun une petite trentaine de formations. Il n’est donc pas inhabituel d’être interrogé sur une dizaine de thématiques différentes chaque jour. Nos journées sont donc bien remplies »

« La richesse de la fonction réside justement dans la diversité et la multitude de dossiers auxquels nous sommes confrontés chaque jour mais cela peut aussi être le revers de la médaille. Il faut en effet être capable de passer d’une thématique à l’autre en un mail, une communication téléphonique ou une entrevue »

Cette année, les métiers de viticulteur-œnologue, de magasinier en logistique, d’agent de pompes funèbres, de technico-commercial dans la construction, de conseiller en domotique et smarthome, de ventiliste ou encore de BIM modeleur font partie des nouvelles formations organisées au Château Massart.

www.centrelhw.ifapme.bewww.ifapme.be

 
___________________________

 

L’ORBITALE

Les hauteurs de Liège, un samedi matin. Le chemin balisé à intervalles réguliers par un double trait rouge et blanc serpente dans la végétation, au sommet d’une colline proche de la Citadelle. Mes chaussures de randonnée s’enfoncent légèrement dans la terre meuble du sentier. Je sens à peine mon sac à dos sur mes épaules. Un tintement de clochettes sur ma droite attire mon attention. Des chèvres paissent paisiblement à la frontière des quartiers de Sainte-Walburge et du Thier-à-Liège. Je jette un œil sur la carte que j’ai emmenée avec moi pour cette randonnée. Je suis sur l’Orbitale, cet étonnant circuit de randonnée métropolitaine qui permet de découvrir Liège autrement.

Photo du circuit

Plus loin, après le Thier-à-Liège, je flirterai avec les limites de la Ville de Herstal aux abords du Golf de Bernalmont. J’entrerai ensuite en terres herstaliennes pour rejoindre la gare, après être passé aux abords des terrils de Bellevue et du Bernalmont. Enfin, ce sera Coronmeuse, l’île Monsin et les abords de la Brasserie Inbev qui seront témoins de cette randonnée imaginée et cartographiée dans le souci de faire ou refaire découvrir la métropole liégeoise avec ses grands témoins du passé mais aussi ses enjeux et les différents projets immobiliers construits ou à venir.

A l’origine de ce projet, on retrouve l’ASBL Urbagora qui nous livre ici un projet intéressant qui « se veut une randonnée de qualité, mais une randonnée de réflexion aussi, abordant le paysage liégeois dans ses différents aspects ».

Longue de 41 kilomètres, cette randonnée, comme son nom l’indique, ceinture Liège et, littéralement, « lui tourne autour », nous promettant maintes découvertes et beaucoup de surprises. Je n’en ai pour ma part parcouru qu’un bon quart mais je peux déjà vous certifier que le but est atteint. Randonneurs expérimentés, citoyens engagés, simples curieux, Liégeois d’origine ou d’adoption, vous savez ce qu’il vous reste à faire le weekend prochain !

Avec l’Orbitale, c’est Liège qui nous regarde et qui se livre elle-même à nos regards croisés …

www.urbagora.be  www.liegeorbitale.be 

Benoît Beenkens

Vues totales 231 , Vues aujourd'hui 1 

Vous pouvez également aimer :