Tout à coup, des odeurs exquises vous chatouillent les narines et des saveurs délicieuses bouleversent vos papilles gustatives, la magie opère toujours sur les enfants, adolescents, adultes … En un mot toutes générations confondues, un tour sur la foire et un achat dans une des boutiques Delforge, ce sont de bons moments à glisser dans la jolie boîte à souvenirs de notre mémoire qui vont vous accompagner toute l’année… jusqu’à la prochaine foire.

© Vandervaeren by Delforge Marcel

Dans la famille Delforge, être forain.e est une tradition mais aussi un héritage dont le flambeau passe de génération en génération avec toujours le même enthousiasme et  dans le même but: que le visiteur-la visiteuse de la foire reparte satisfait.e. Les spécialités Delforge sont connues et réputées dans toute la Belgique : provinces, villes jusque dans ses plus petits villages!

Dans cette vaste famille, nous voulons particulièrement nous attarder sur Aurélie Delforge. Native de Liège, scolarisée dans une école située près du Jardin Botanique puis à Liège 1. Bon sang ne saurait mentir, elle ne peut résister à l’appel de son ADN,  elle arrête ses études et, à l’âge de 19 ans, saute le pas pour devenir foraine.

Comme elle le dit avec conviction et tout à fait certaine de son choix de vie : “ je suis revenue très vite à mes origines, il n’y à rien à faire, c’est dans mon sang, je suis née foraine et je le resterais…”. Et même si le Covid-19 a provoqué l’annulation de nombreuses foires et kermesses, elle persiste et signe : foraine un jour, foraine toujours! 

Elle aime passionnément ce qu’elle fait, elle est particulièrement attentive à la qualité des matières premières qu’elle utilise. Elle accorde le même soin à toutes les étapes de la fabrication de ses produits. Elle expérimente des combinaisons inédites au niveau des saveurs et  est en recherche constante de nouveautés susceptibles de plaire à ses client.e.s. Elle  s’adapte aux nouvelles technologies et conclut des partenariats avec Uber Eats et Deliveroo. La motivation, elle la puisse dans son insatiable envie de voir la clientèle comblée en lui offrant le meilleur service possible.

Amour et passion sont ses leitmotivs dans son travail, ces petits plus qu’elle offre généreusement à sa clientèle de manière très conviviale.

La vie de foraine, c’est de voyager d’une ville à l’autre, d’un village à l’autre mais Liège, c’est spécial, Aurélie  a une relation très affective avec sa ville d’origine et le public liégeois le lui rend bien. Elle le décrit  en ces termes : il est formidable, accueillant, chaleureux, sympa et très gourmand ce qui ne gâche rien !

Aurélie a le cœur ardent comme toute Liégeoise qui se respecte et elle prend un immense plaisir à revenir à Liège pour participer à la foire d’octobre. Elle a la joie d’y retrouver ses anciens.nes copains-copines qui rateraient pour rien au monde cette occasion pour venir lui faire un petit coucou – c’est sa petite madeleine de Proust – et, bien entendu, en profiter pour lui acheter ses savoureuses compositions culinaires.

Cette année, la famille Delforge a fait de gros investissements pour remplacer l’ancienne boutique qui, après 40 ans de bons et loyaux services, a tiré sa révérence. Vous trouverez la nouvelle boutique et son pimpant décor face à la trémie Sainte-Marie (et dos au parc d’Avroy). Un peu plus loin, la 2e boutique – toujours fidèle au poste – s’est installée en face de l’UCM. 

Vous pourrez y trouver toutes les spécialités qui ont fait et font toujours la renommée de Delforge comme les croustillons, les gaufres de Bruxelles – préparées suivant la recette de son arrière grand-mère et cuites dans des fers traditionnels qui les rend croquantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieur –  les beignets aux fruits complétés par de nouvelles saveurs (spéculoos, Oréos…).

Nous réserverons une mention toute spéciale à leurs fabuleux lacquemants agrémentés de sirops de tons différents selon la boutique. Ce ne sont que quelques-unes des douceurs que vous trouver chez Delforge.

Pour ceux qui ont un goût prononcé pour “le salé, le chalet « Roger’s grill »  installé pratiquement à côté du rotor (plus ou moins dos à la trémie Sainte Marie) présente une imposante carte de burgers revisités et de “pains entrecôte”. Ils vous attirent tous, revenez régulièrement et vous pourrez prendre plaisir à tous les goûter.

Et enfin, pourquoi l’enseigne Jeanne Vanderveren est-elle désormais accompagnée par “by Delforge Marcel”. Pourquoi cette appellation à double nom ? L’explication en est très simple : au début des années 80,  les parents d’Aurélie ont repris la Maison Jeanne Vanderveren, ils ont décidé de garder l’appellation d’origine pour ne pas perturber la cliente. Mais au bout de 40 ans, Aurélie a tenu à  y associer le nom de son père pour saluer la véritable réussite qui a accompagné la reprise de cet établissement.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *