Communiqué de Presse

 

Immigration et Entrepreneuriat : le win-win wallon qui permet à L’« Interlab » de souffler ses deux premières bougies.

 

L’InterLab, premier incubateur inclusif wallon, vient de fêter ses deux ans ce jeudi, avec le soutien de Sarah Schlitz, Secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances, Christie Morreale, Ministre wallonne de l’Economie sociale et de l’Égalité des chances, Frédéric Daerden, Ministre de l’Egalité des Chances, et Jean-Paul Bonjean, Président du CPAS de Liège, et Mehmet Aydogdu, Echevin de la culture et de l’interculturalité !

 

Interlab

 

C’est en novembre 2020, que la Wallonie a vu naître l’InterLab, un projet résolument novateur, à l’objectif pourtant simple : favoriser la création d’entreprises par des personnes migrantes ou locales et désireuses de développer des projets qui valorisent l’immigration.

 

Ce projet a pu voir le jour grâce à un soutien annuel de 80 000€ de la Ministre wallonne de l’Économie sociale et de l’Egalité des chances, Christie Morreale, ainsi que d’un soutien de SD Worx via la Fondation Roi Baudouin. L’asbl est également soutenue financièrement par le Ministre Daerden et bénéficie de conventions de collaboration avec la Ville de Liège.

 

L’InterLab, c’est l’idée de Lara Leroy, Elisa Léonard et Julie Clausse, fondatrices d’Interra, l’association liégeoise qui travaille depuis trois ans pour développer plus de liens et de véritables espaces de rencontre entre personnes locales et nouveaux arrivants.

 

Avec cet incubateur inclusif, Interra fédère une communauté d’entrepreneurs et d’entrepreneuses qui favorisent l’intégration socio-économique des immigrés au sein de la société belge : « Nous partons du principe que les personnes nouvellement arrivées en Belgique ont énormément de compétences à partager, valoriser, et qu’il est fondamental de créer des espaces favorables au développement de leurs projets », explique Vicente Balseca, en charge du projet.

 

A l’origine de cette idée, plusieurs constats :

 

Bien que souvent professionnellement très compétent, le public primo-arrivant rencontre de grandes difficultés à s’insérer sur le marché de l’emploi. Les obstacles de la société d’accueil sont multiples. L’un des axes pour pallier ce problème est de permettre à ces personnes de créer leur propre emploi, leur propre entreprise, en les équipant des clés et outils nécessaires.

 

Les entrepreneurs réfugiés rencontrent en effet des problématiques spécifiques : déclassement professionnel, isolement, méconnaissance de la langue française, décalage socio-culturel et parfois même, tout simplement, problèmes de logement. L’InterLab veut ainsi rendre accessible l’entrepreneuriat comme outil d’inclusion dans un processus win-win, où à la fois locaux et personnes primo-arrivantes partagent un enrichissement personnel et collectif. L’entrepreneuriat est un vecteur puissant pour changer de regard sur les migrations.

 

Evolution et chiffres après deux années :

 

  • Durant la première année, l’InterLab a construit une méthodologie propre, en s’appuyant sur le vécu de Singa dans le développement d’incubateurs inclusifs dans le monde, et sur les 6 années d’expérience en accompagnement d’entrepreneur.euses du
  • En 2022, 32 entrepreneur.euses ont été accompagné.e.s
  • 6 projets ont été lancés
  • La parité est quasi-atteinte (44% de femmes), véritable miracle dans le milieu entrepreneurial

 

Témoignage de Patricia, une entrepreneuse accompagnée :

« C’est très difficile de recommencer sa vie dans un nouveau pays. C’est très important de sentir qu’il y a quelqu’un qui t’écoute, te comprend et t’aide à vaincre la peur. Il s’agit de croire à nouveau en tes propres capacités. Je me sens plus sure de moi, j’ai maintenant la certitude que je peux avoir ma place en Belgique. Je me sens aussi libérée parce que je suis en train d’assurer mon indépendance économique. Je suis plus heureuse et j’ai de nouveaux rêves et espoirs. Je sens que j’ai récupéré mon identité, mon véritable « MOI ».

Le fait d’avoir mon activité n’est pas juste une question d’intégration, c’est de l’appartenance. Ça m’a obligé à sortir des préoccupations de ma vie quotidienne et à penser à moi. Bien que j’aie essayé d’y arriver seule ou via d’autres organisations, à l’InterLab ça a été différent parce qu’on a cru dans mon projet et en moi. Ça m’a également donné plus de pouvoir. Bien que je ne parvienne pas encore à suffire à tous mes besoins avec mon activité, j’ai un travail, je gagne de l’argent et on me donne plus d’importance. »

« Ce projet d’incubateur inclusif, « InterLab », apporte une plus-value en matière d’entrepreneuriat social à travers l’accompagnement de de personnes primo-arrivantes et locales.. Grâce à ses méthodologies agiles et mixtes tel que le mentoring par des entrepreneurs expérimentés, l’expertise, le réseautage ou encore l’accompagnement sur mesure, L’InterLab offre un service unique en Province de Liège et contribue à l’inclusion sociale, l’émancipation professionnelle et la valorisation de l’image des personnes migrantes dans notre société. », détaille Christie Morreale.

Personne de contact : Julie Clausse

Téléphone : 0472311596

Mail : Julie.clausse@interra-asbl.be

Facebook : interraCult

Instagram : Interra_

Site internet : www.interra-asbl.be

 

Ce communiqué de presse vous est proposé par

Interra ASBL
Interra – cultural bridges
rue des Brasseurs 8
4000 LIEGE
0491 52 05 20
info@interra-asbl.be
http://www.interra-asbl.be/
N° d’entreprise : 0726.976.002
                                        BE65 1030 6350 8796

Promotionné par Culture Liège ASBL

Retrouvez notre agenda de Liège et sa province, les concours et la promotion culturelle et touristique dans notre MagLiège Métropole www.magliege.be

#event #magazine #magliege #culture #liegecity #wallonie #liegeois #tousessentiels #liege #luik #luttich #soutien #solidaire #cultureliege #agenda #agendaliege #provincedeliege

 

Vues totales 105 , Vues aujourd'hui 2