Facebook

Raiponce

Présentation du Projet

Adaptation théâtrale de Raiponce, d’après le conte des frères Grimm, en sept tableaux, pour trois comédiens, adressée aux enfants à partir de quatre ans et tous ceux qui veulent le rester.

Résumé

Cette comédie magique et virevoltante ravira les enfants autant que leurs parents. Original, décalé et plein d’humour, le célèbre conte des frères Grimm est revu pour votre plus grand plaisir
Dans cette version moderne, la douce Raiponce est enfermée dans une haute tour par une Sorcière rock’n’roll. Sous ses airs de cow-boy du dimanche, le prince parviendra-t-il à pourfendre le dragon pour sauver sa belle ?

_____________________________________

Distribution

Compagnie : La Baraque aux Merveilles a.s.b.l.
Siège social : Rue de Wanzoul, 8
4520 Vinalmont
No. Entreprise: 0644.868.965
TVA : N.A.
Adaptation et Mise en scène : Nathalie Van Tongelen
Comédiens : Évelyne Delfosse, Adonis Danieletto et Nathalie Van Tongelen
Décor : Daniel Blasutig, André Van Tongelen
Costumes : Éliane Roelans
Chanson « Guide-moi » : Évelyne Delfosse
Musiques : Sébastien Jacubowitz
Visuels : Fabrice Bovy alias Fafou

_____________________________________

 

Note de Dramaturgie

C’est en lisant les différents contes que j’ai choisi d’adapter Raiponce. Sans avoir vu le film de Disney, c’est l’histoire qui m’a le plus inspirée et qui semblait le plus propice à une
adaptation théâtrale. Le conte est assez court et permet une grande liberté, tout en restant fidèle à l’histoire et
respectueuse des auteurs. Les contes sont la base de notre culture. J’aime l’idée de la restauration : de remettre cette histoire au goût du jour afin de la transmettre aux enfants du 21ième siècle.
Je tenais à garder le côté poétique et traditionnel de l’histoire tout en la modernisant. La structure du texte est plutôt classique. Il est séparé en sept tableaux : L’entrée, la séquestration,
le rêve de Liberté, la rencontre, la découverte de l’Amour, le combat et le Final.

L’écriture est moderne tout en restant magique et poétique. La pièce s’adresse principalement aux enfants, avec des mots simples mais pas bêtifiants. Il y a cependant deux niveaux de lecture pour
permettre aux accompagnants de passer aussi un bon moment. L’idée est également de permettre aux enfants de s’initier au théâtre. S’ils connaissent les contes et sûrement le dessin animé de Disney, j’aimerais leurs proposer un autre moyen de raconter de manière onirique les choses de la vie, et cela à travers le Théâtre.
Dans cette pièce, des grands sujets sont évoqués de manière légère et parfois plus dramatique comme la solitude, la peur, l’Amour, la mort aussi… et le Courage. Tout en gardant ce soupçon
d’humour afin de préserver une bonne humeur, et peut-être, de soulever certaines questions par après.

Je suggère qu’il faut faire preuve d’imagination et de rêve pour prendre son envol. L’histoire évoque le passage, qu’il soit de l’état bébé à l’enfant, de l’enfant à l’adolescent, puis à
l’adulte, et après. Les passages sont multiples dans nos vies mouvementées. La pièce est avant tout un message d’Espoir. Elle parle de Liberté et de Courage. Oser franchir les
murs que l’on se met. Réaliser nos rêves et dépasser nos peurs. Pour moi, l’enchantement et le merveilleux sont essentiels dans ce monde. C’est pourquoi, cela parle autant aux adultes qu’aux enfants. Nous avons besoin de rêver, de s’évader. Le but est de faire rêver les grands autant que les petits.

_____________________________________

 

Note d’intention

Deux cents ans après l’écriture du conte, cette histoire reste d’actualité. Nous sommes partagés par ce que la société attend de nous et notre souhait de liberté.
On ne reconnaît plus nos désirs et ce qui nous retient de le faire. Les enfants le savent encore, il ne faut pas qu’ils l’oublient en grandissant. Ce spectacle a pour but de renforcer leurs rêves et d’apprendre à se donner les moyens pour les vivre. Il y a le texte, mais également les sensations. C’est ce qui est essentiel pour moi :

Retrouvons ces émotions qui nous font sentir Vivant. La peur, le courage, la tristesse, l’émerveillement, la colère, la joie et l’Amour. Osons suivre ce qui nous passionne, osons franchir les obstacles. La pièce est moderne et loin d’être infantilisante, nous connaissons la grande maturité des enfants. Ce spectacle est familiale, il s’adresse également aux adultes. Je tiens faire voyager tous les spectateurs en leurs donnant des frissons.
Et je désire ardemment que les petits et grands vivent un instant de Magie. Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité.

(Antoine de Saint-Exupéry)
C’est avec des mots simples, beaucoup d’émotions et un soupçon d’humour que je souhaite redonner vie à ce conte.
Osons prendre notre envol !
Nathalie Van Tongelen

_____________________________________

 

Notes de Mise en scène

La Mise en scène est moderne et Magique, pleine de rebondissements et de fantaisie. L’humour est très présent et essentiel pour alléger les instants d’émotion.
Le public ciblé est Familiale – à partir de 4ans. La création des personnages se base sur une musique, une couleur et des sensations. Ce sont les propositions des acteurs qui compose alors l’univers. L’histoire se focalise sur la princesse. On découvre une vraie évolution en elle. Au delà de la libération concrète, elle s’émancipe dans sa tête. Sa fantaisie se révèle pour s’épanouir
totalement. La mise en scène va dans ce sens. Les deux autres caractères ont déjà une identité très forte.
Et le but est que le public les aiment tous les trois pour ce qu’ils sont, avec leurs forces et leurs faiblesses.

Format

La pièce dure une petit heure afin de garder l’attention des enfants.

Décor

Le décor est succinct, léger, transportable. Ce qui permet aux lieux qui nous accueillent de programmer une autre pièce en soirée. Il n’y a en soi qu’un seul élément de décor : La Fenêtre. Elle représente à elle toute l’histoire : l’Espoir et la Liberté.

Elle est fabriquée en fer forgé : solide, magnifique et froide (toute en restant légère et pratique). De couleur métallique, elle symbolise l’enfermement et reflète la lumière, ce qui lui
donne cet aspect Magique.

La fenêtre est mise en évidence sur une estrade avec un effet vielle pierre qui évoque la tour. Des ambiances visuelles sont données par des effets de lumière. Des rubans d’or et vert
évoquant la longue chevelure. Une machine à fumée crache ses nuages à l’apparition de la Sorcière et lors du combat avec le Dragon.. Des paillettes ressuscitent le Prince au tableau
final. Des bulles tombent du ciel lorsque Raiponce chante. Tout est organiser pour donner un maximum de Féérie.

 

Lumière

J’aime jouer avec la lumière. Dans la mise en scène, il n’y a jamais de noir total pour que l’enfant puisse toujours voir son parent s’il a besoin de se rassurer. Les couleurs sont tantôt chaudes pour la rencontre avec le prince, tantôt froides pour évoquer l’enfermement. La lumière possède un rôle essentiel. Elle fera l’effet d’un ascenseur lorsque le prince et la sorcière s’agrippent à la chevelure. Lors du combat, l’effet du stroboscope perturbe notre perception du mouvement réel, cela donne une impression de rapidité, ajout du rythme et du suspence. Les leds de la fenêtre s’illuminent lors de l’envolée du Prince et Raiponce.

Costumes

Ils sont très colorés et originaux. Raiponce est une princesse avec une trèèèès longue chevelure, elle porte une robe d’or avec de l’organza et tulle vert. Elle est jolie et maladroite, mais surtout très rêveuse.

La Sorcière est une femme élégante, d’une beauté froide. Elle est sexy et classe en tunique moulante (effet écaille) couleur turquoise et argentée, elle porte une cape en forme d’aile de dragon qu’elle peut étendre, et des cuissardes. C’est une femme brisée mais très puissante. Elle aime Raiponce de tout son coeur, mais à sa manière. C’est un être Magique, possessif et dangereux.
A la fin de la pièce, elle se transforme en Dragon. La tête est créée en papier mâché.

Le Prince est un homme très drôle, beau, aventurier et sûr de lui. Il porte un costume rouge bordeaux, dans le style cow-boy avec son chapeau et ses bottes. Mais également garde sa touche
princière avec ses épaulettes et sa chemise. Il est heureux, équilibré et plein de vie. Le Prince aime le danger et n’a peur de rien, sauf peut-être de tomber amoureux. C’est un
homme fragile qui se cache derrière l’humour et cette pseudo confiance en lui.

 

Musique

Elle est très présente tout au long du spectacle, elle berce, elle réveille, elle émerveille… elle fait partie intégrante de l’histoire. Guide-moi est la chanson phare du spectacle, elle est écrite par Évelyne Delfosse (Musique et Parole). C’est une musique remplie d’émotions. Toutes les musiques sont composées par Sébastien Jakubowicz, créateur de la bande son de
Cendrillon (Paris) Chaque tableau, chaque personnage ont une identité musicale.

 

Nathalie Van Tongelen
Raiponce, Metteuse en scène et Auteur de la pièce

Après une formation d’acteur à Paris, Nathalie Van Tongelen joue dans nombreux théâtres de la capitale française pendant plus de huit ans. Tout au long de sa carrière, elle reçoit plusieurs prix
d’interprétation.

De retour en Belgique en 2011, elle joue au côté de Alain Soreil (Albert Cougnet), Stefan Cuvelier, Luc Bernard, Amandine Rajau, Jules (Bel RTL) et Bérénice (Bel RTL).

Parallèlement à sa carrière de comédienne, Nathalie a toujours été l’initiatrice de nombreux projets de théâtre. Elle aime créer, écrire et mettre en scène.
Au côté de Caroline Delaittre, Nathalie a mis sur pied plusieurs projets à Paris ; dont Danser à Lughnasa de Brian Friel, Les Muses orphelines de Michel-Marc Bouchard et Cendrillon dont elle a co-écrit l’adaptation théâtrale pour enfants
avec Caroline. Cendrillon a été un joli succès et a été joué plus de 600 fois à Paris pendant 7 ans : au Théâtre des deux rêves, Théâtre Marsoulan, Théâtre Clavel, Théâtre Darius Milhaud, Vingtième Théâtre, Manufacture des Abbesses, Feux de la Rampe avec une tournée en Province française.

Aujourd’hui, en Belgique, elle a été choisie par Studio 100 TV pour être le visage de la chaîne pour enfants de Proximus (canal 143). Elle joue au côté de Plop,
Maya, Mega Mindy, Bumba à la télévision et au théâtre (WEX, Forum, Aula Magna,
Spiroudôme etc.)

Avec ces projets, Nathalie a acquis une grande confiance et une belle expérience
dans le domaine jeune public.
http://www.nathalievtg.book.fr
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nathalie_Van_Tongelen

_____________________________________

 

Adonis Danieletto
Le Prince

Le parcours d’Adonis est assez atypique. Après une courte carrière dans le marketing, il commence sa formation artistique en 2005, à l’Académie de Saint-Gilles où il apprend l’art dramatique.
C’est par hasard qu’en 2008, il rencontre un directeur de casting. Alors tout s’enchaîne; de tournages en tournages, d’expériences en expériences, il gagne au fil du temps une volonté d’aller encore plus loin. D’assistant de production à comédien, en passant par la création florale, Adonis touche à tout et acquiert une belle expérience de vie, qu’il met au service de ses personnages.

En 2014, Cathy Thomas lui confie le rôle de Laurent dans l’Anagramme des sens de Sylvie Godefroid. Il joue régulièrement à La Monnaie (Salomé de R. Strauss, Orlando de Haendel, Un ballo in
maschera de Giuseppe Verdi) En 2015, il s’associe à Dany Marbaix et Michael Vercruysse dans la création du cabaret/théâtre Le Clandest’inn à Bruxelles.

Aujourd’hui on peut le voir dans des séries comme « Ennemi Public« , « Unité 42 » ou encore « La forêt «  et apparaît régulièrement dans des spots publicitaires.

_____________________________________

 

Évelyne Delfosse
La Sorcière et Auteur de la chanson Guide-moi

Instit’ de formation, Évelyne prend une toute autre direction à partir de 2002. La scène est sa principale formation, en passant aussi par divers stages tels que face caméra, Meisner, techniques vocales, Kathakali, diction ainsi qu’un atelier permanent d’acting pendant 3 ans.

Depuis elle évolue sur les scènes belges et françaises quand ce n’est pas devant la caméra où on a pu apprécier sa composition d’une Mathilde potiche plus vraie que nature dans Panique au palais ou encore son humour à l’anglaise dans Pas sortis de l’auberge diffusés sur RTLTVI.

De la sulfureuse et sexy Milady dans L’étroit mousquetaire à la belle Elle dans La biscotte en passant par Anouche femme godiche et peu sûre d’elle parce que battue dans Ce soir on danse, la palette de ses compétences est étendue.

Elle explore aussi le milieu musical en écrivant, composant et interprétant ses propres chansons. En 2013 elle intègre la ligue d’improvisation belge. Elle explore tout ce qui est à sa portée pour se nourrir encore et toujours!

Depuis octobre 2017, elle obtient le plus beau rôle de sa vie… Être maman d’une merveilleuse petite fille!
« Rien n’est jamais acquis, tout s’apprend… tout le temps!!! »
www.evelynedelfosse.sitew.com
www.delf.be

 
 
 
 
Contacts
Contact général : Nathalie Van Tongelen
nathalievtg@gmail.com
0477 06 73 94