Bac One-Eleven est un groupe de composition rock. Ce quatuor, composé d’un batteur, Alex Caro, d’un bassiste, Richard Fabbro, d’un guitariste, Massi De Angelis et d’une chanteuse, Julie Gilles, souhaite nous faire passer à travers ses musiques, un maximum d’énergie et d’intensité.

Vu la diversité des 4 profils, leurs influences sont diverses et variées, mais leur musique est principalement rock avec une légère teinte de blues sur certains morceaux. Pour Massi De Angelis, le créateur du groupe, trouver 4 profils aussi complémentaires n’a pas été chose facile, et ce n’est que depuis janvier 2018, que le groupe, composé comme tel aujourd’hui, a trouvé sa parfaite harmonie et complémentarité. Julie Gilles, la chanteuse, compose l’entièreté des textes, basés sur des faits d’actualités, afin de toucher le public grâce à des éléments dans lesquels ils peuvent se retrouver dans le monde d’aujourd’hui, alors que Massi, compose toute la musique. C’est aussi un travail d’équipe qui demande une parfaite cohésion entre les 4 membres.  

Cette semaine, nous avons rencontré Massi et Julie, qui ont accepté de répondre à quelques questions afin que vous en sachiez un peu plus sur ce groupe hors du commun. 

  • Depuis quand faites-vous de la musique? 

Julie : Passionnée depuis toujours par le chant et la musique, c’est à l’âge de 30 ans que j’ai pu concrétiser mon rêve en rejoignant un premier groupe dans lequel j’étais chanteuse et guitariste. Peu après, j’ai eu une proposition pour un autre groupe, qui faisait principalement des reprises, mais pour lequel j’ai quand même pu écrire mes premiers textes. Depuis janvier j’ai rejoint Massi et Bac One-Eleven où je me retrouve parfaitement. Je compose des textes engagés, basés sur nos valeurs, avec l’espoir de faire passer au public, un message positif, et de leur faire prendre conscience de certaines choses néfastes de la vie d’aujourd’hui.  

Massi : J’ai commencé la guitare à l’âge de 14 ans de manière autodidacte. En 2007, j’ai décidé de créer le groupe “Bac One-Eleven » afin de pouvoir m’épanouir en composant ma propre musique. Pendant 10 ans, j’ai collaboré avec plusieurs personnes, mais pour diverses raisons, cela n’a pas fonctionné. Il est en effet compliqué de trouver des personnes compétentes et qui peuvent s’impliquer autant que vous, que ce soit sur le plan professionnel ou humain. Fin 2017, j’ai donc décidé de changer complètement tous les membres du groupe, et de repartir de zéro. J’ai donc auditionné avec grande attention plusieurs personnes, et depuis janvier 2018, nous avons commencé a travailler en parfaite cohésion avec les membres actuels. 

  • Pour vous, la musique est-elle une passion, un passe-temps, ou plus professionnel ? 

Julie et Massi : La musique c’est une passion, mais c’est même encore plus que ça, c’est un besoin ! 

  • Combien de temps passez-vous à répéter, composer ? 

Massi : Tous les jours chacun de notre côté, mais nous sommes toujours en relation via téléphone ou internet! Dès qu’un de nous à quelque chose, il le transmet aux autres et nous en parlons. Nous nous voyons au moins une fois par semaine, voire deux, mais cela n’est pas toujours simple car nous ne sommes pas tous de la même région, et nous avons tous nos occupations professionnelles et familiales. 

  • L’appellation artiste vous convient-elle ? 

Julie : Un artiste est quelqu’un qui crée, qui fait quelque chose de nouveau, alors oui, cette appellation nous convient.  

  • Vivez-vous de la musique, avez-vous un autre métier ? 

Massi : Nous avons tous une occupation professionnelle autre que la musique, mais il est évident que comme tout artiste, nous aimerions en vivre, même si je ne quitterai pas mon métier, car je suis pleinement épanoui dans celui-ci. 

  • Qu’est-ce qui est le plus gratifiant dans votre pratique de la musique ? 

Massi : Jouer en live ! Le fait de partager avec le public, que celui-ci soit réceptif. La musique est avant tout un échange.  

Julie : Comme je l’ai dit tout à l’heure, les paroles de nos chansons sont assez engagées, et si notre public est réceptif à notre musique, c’est qu’il se sent concerné, et pour nous, c’est un réel plaisir. Comme l’a dit Massi, la musique est synonyme d’échange et de partage, et c’est ça qui nous plait le plus. 

  • Qu’est-ce qui est le plus difficile ou décevant ? 

Massi : Au jour d’aujourd’hui, tout est stéréotypé, formaté volontairement. Qu’il s’agisse du milieu de la musique ou encore du cinéma ou autres, la création n’est plus le plus important. On rend les morceaux commerciaux, pour vendre, et la musique perd toute son émotion du départ. Je n’ai rien contre les groupes de Cover par exemple, mais je trouve qu’aujourd’hui, ils sont de plus en plus présents sur le marché, dans les festivals,… Je trouve cela très dommage, quand on sait qu’il existe des dizaines d’artistes qui font de la bonne musique actuellement, et qui ne sont pas appelés parce qu’ils ne sont pas assez commerciaux. On ne nous laisse que très peu de chance de se faire connaitre, et il est donc difficile de percer dans le milieu puisque nous ne sommes pas écoutés. Je pense qu’il devrait y avoir plus d’égalité des chances de ce côté-là. 

  • Composez-vous vos propres musiques ? 

Julie: Oui, je compose l’intégralité des textes, ensuite je les envoie à Massi qui compose la musique ou l’inverse. Ensuite, nous faisons écouter notre travail à Richard et Alex et si tout le monde est partant, nous les incluons dans le set. 

  • Pensez-vous qu’il existe assez de structures pour vous permettre de réussir ? 

Massi et Julie : Non, il n’y a pas vraiment de structures de soutien, surtout en Wallonie. 

  • Quelles ont été vos inspirations musicales ? 

Julie : Il y en a eu beaucoup ! Mais il y a peu, j’ai découvert “GraveYard” à la radio et c’est devenu mon écoute du moment. 

Massi : Il y en a eu pas mal également, mais l’artiste qui m’a le plus influencé à plusieurs niveaux si je ne devais en citer qu’un seul, c’est Stevie Ray Vaughan. 

  • Qu’aimeriez-vous faire passer aux gens avec votre musique ? 

Julie : Comme nous l’avons dit plus haut, nous aimerions vraiment faire prendre conscience à notre public de certaines choses illogiques de la vie d’aujourd’hui. Les responsabiliser par rapport à des thèmes comme par exemple l’être humain en général, le manger sainement ou encore l’écologie ou autres. Les sujets abordés sont très variés. 

  • Où pourrons-nous vous entendre durant les prochains mois ? 

Nous serons présents le 3 octobre en Live sur Mixt Fm Liège 106.4, le 28 octobre à Western City sur Chaudfontaine à l’occasion de la 26e St Hubert, et le 9 décembre à Ensival au Broc&Roll. 

Nous venons également de terminer notre EP, qui sera bientôt disponible. 

Peut-être donc d’autres dates à venir, n’hésitez donc pas à nous suivre sur notre page Facebook Bac One-Eleven , nous vous tiendrons au courant dès qu’une nouvelle date vient s’ajouter à la liste. 

  • Définissez la musique en 3 mots : 
Julie : Emotion, Good Vibes, énergie. 
Massi : Energie, émotion, intensité. 

Merci à eux pour cette très chouette interview, et n’hésitez vraiment pas à les suivre pour vous tenir au courant de toutes leurs actus! Pour ma part, je les ai vus à la fête de la Sainte Nitouche à Beyne Heusay, et j’ai adoré !  

 

Rédaction: Emmanuelle Defechereux

Vues totales 388 , Vues aujourd'hui 4 

Vous pouvez également aimer :