Communiqué de presse                                       Liège, le 19 avril 2021

Quand mai représente la femme

Ce dicton est de mise pour cette nouvelle exposition. Le mois de mai est le mois des fêtes en l’honneur de la nature, des fleurs et des sources. Dans la tradition romaine, mai célébrait Maia, la déesse de la fécondité. Quel meilleur moment que de présenter une exposition centrée sur la femme, sa représentation, la passion, le couple et la famille.

En 2021, les femmes devraient avoir toutes le droit de faire ce qui leur plait. À travers cette exposition, nous rendons hommages aux mères, aux sœurs et aux amies grâce à des artistes capturant à la perfection la profondeur et la complexité de la représentation du féminin.

Mais attention, pour l’occasion, la start-up Ma Balise, expert en technologie NFC, sera de la partie. Leur concept ? Permettre à chaque visiteur de l’exposition de recevoir, sur son smartphone, toutes les informations concernant les œuvres et les artistes de la galerie. Il vous suffit d’activer votre fonction NFC sur votre smartphone et de l’approcher de la balise à cet effet située à côté de l’œuvre. En plus des balises, vous trouverez également des QR Code qui accorde un nouveau moyen de s’informer sur une œuvre.

Présentation des artistes

Les artistes présentes à cette exposition :

Gaëtano Grisafi 

Artiste de talent, c’est en 2014 que Gaëtano verra naître sa passion pour la peinture sur toile. Après de multiples recherches et tâtonnements, il opte pour l’acrylique, son médium de prédilection. Puisant son inspiration quasi exclusivement dans l’humain avec tout ce que celui-ci renferme de forces, de faiblesses et de mystères.

Cet intérêt pour le mystique est la raison pour laquelle l’architecture gothique s’est invitée dans ses œuvres. Ses sujets de prédilection s’y trouvent alors étroitement imbriqués – chairs et pierres en symbiose dans des ogives et nefs à la fois profondes et subtiles – maintenant lumières et ténèbres en équilibre précaire. L’utilisation principale du noir et du blanc servant ce jeu. Il vient aujourd’hui avec ses sculptures en argiles, pierre et acier en lien avec ses thèmes de prédilections qui sont l’être humain et le corps avec une ambiance gothique.

Joseph Saverino 

 Joseph Saverino, habitué à exposer à la galerie, nous propose cette fois de partager sa vision de la sensualité et l’amour. Le regard, l’amour, le baiser font parties intégrantes de ses compositions pour cette exposition de mai. L’artiste explore l’émotion entre deux êtres au travers de peintures ou la couleur et les matières s’entrechoquent. Un regard amoureux, une main sur la joue, une attitude complice sont les ingrédients de cette nouvelle série.

Nathalie d’Alù

Artiste belge ayant vécu plusieurs années en Italie, Nathalie d’Alù a suivi ses études à l’école des Arts Saint-Luc et enseigne aujourd’hui les Arts Plastiques.  Elle peint une variété́ de sujets très différents inspirés de ses voyages et de ses lectures. Nathalie crée des atmosphères particulières à partir d’une palette de couleurs toute personnelle. Elle a su gardé son âme d’enfant intacte en traitant parfois des thèmes féeriques, elle aime naviguer à travers les clairs obscurs, passer d’un bleu vibrant à un rouge rubis profond sans difficulté́ tout en libérant sa gestuelle. Elle laisse exploser ses sensations, ses émotions tout en gardant une richesse de détails et une sensibilité́ transcendent la réalité́ vers un rêve féminin et enfantin à la fois.

Sa technique est mixte : utilisation de reliefs réalisés grâce à de le modeling paste, de la casé-arti et divers acryliques. Elle utilise à certains endroits du collage de feuilles d’or de papier ou de tissus amis aussi de la peinture à l’huile, de pastel à l’huile et d’encres de Chine pour la mise en couleur.

 Pierre Ouhadi alias PIOU

 Sous l’influence des Beatles et de Picasso, Pierre Ouhadi se lance dans la peinture en 2019. Ayant pris conscience très vite du monde dans lequel on vit, son engagement féministe se ressent dans ses œuvres à travers « Les rêveuses » inspiré du tableau « Le rêve » de Picasso pour changer les choses, provoquer, insulter et boycotter les institutions et les personnes sexistes, racistes, fascistes …

Pearl Jam, Nirvana, Pink Floyd, Rage Against The Machine peuvent compter comme de perpétuelles sources d’influences sur ses mouvements de pinceau.

Raymond Gosin 

Fils de plombier zingueur, Raymond Gosin a fait du zinc la pièce maitresse de ses œuvres. Ses œuvres se caractérisent par un voyage entre deuxième et troisième dimension, il aime fondre et faire confondre les formes, volumes et les couleurs en leur insufflant équilibre, mouvement et émotion. Visant l’essentiel, les œuvres de Raymond Gosin, inspirées de la géométrie, se veulent le plus souvent d’apparence simple et facile et ainsi dégager une impression de légèreté et d’harmonie.

Markus Steiner 

Artiste allemand, Markus Steiner exprime sa passion et sa joie de vivre à travers ses peintures. Inspiré par les explosions de couleurs dans l’espace, il crée son

propre univers coloré. Ses œuvres se caractérisent par des couleurs intenses, lumineuses et énergiques en parties abstraites ou fidèles aux détails. Ses voyages sont sa principale source d’inspiration : il explore d’autres cultures du monde et se concentre sur les visages des gens car ceux-ci racontent, pour lui, l’histoire de leur vie. Il se concentre principalement sur les yeux qui sont le miroir de toutes les émotions et qui sont la porte d’entrée vers le monde de la pensée.

Catherine Guillaume alias TATI 

Inspirée depuis l’enfance par les univers de Gustav Klimt, de Bilal et de Tim Burton et bercée quotidiennement par les cartoons, les BD et le cinéma, Catherine Guillaume mêle tous ces univers dans ses œuvres. Son travail consiste à jumeler la peinture, la photo, le collage et l’assemblage, elle collectionne et accumule des images et des objets pour les assembler sur un fond par collage et photomontage.

Mai est également le mois où on offre du muguet, symbole de bonheur. Quoi de mieux que de venir passer un moment en famille en toute simplicité à cette exposition ?

propre univers coloré. Ses œuvres se caractérisent par des couleurs intenses, lumineuses et énergiques en parties abstraites ou fidèles aux détails. Ses voyages sont sa principale source d’inspiration : il explore d’autres cultures du monde et se concentre sur les visages des gens car ceux-ci racontent, pour lui, l’histoire de leur vie. Il se concentre principalement sur les yeux qui sont le miroir de toutes les émotions et qui sont la porte d’entrée vers le monde de la pensée.

Catherine Guillaume alias TATI 

Inspirée depuis l’enfance par les univers de Gustav Klimt, de Bilal et de Tim Burton et bercée quotidiennement par les cartoons, les BD et le cinéma, Catherine Guillaume mêle tous ces univers dans ses œuvres. Son travail consiste à jumeler la peinture, la photo, le collage et l’assemblage, elle collectionne et accumule des images et des objets pour les assembler sur un fond par collage et photomontage.

Mai est également le mois où on offre du muguet, symbole de bonheur. Quoi de mieux que de venir passer un moment en famille en toute simplicité à cette exposition ?

Responsable de la galerie :

Jean-Luc Vasseur

Tél. : 0494/79.31.78

E-mail : jl@vasseur.be

Responsable de Ma Balise :

Philippe Henin

Tél. : 0474/84/02/17

E-mail : info@mabalise.be

Vous pouvez également aimer :