Peuplé depuis des centaines d’années autour de son abbaye sur la route de Compostelle, le quartier Saint-Gilles s’étendait alors au delà des murs de la ville. La carte de Julius Milheuser, datée de 1649, montre déjà la longue artère qui montait depuis le Pont d’Avroy jusqu’au sommet de la colline, à travers ce coin qui fait aujourd’hui partie de la ville. C’était donc un faubourg, et notre « Faubourg Saint-Gilles »  a aujourd’hui bien des atouts ! 

 

Carte de Julius Milhauser – 1649

C’est ici que se trouve le Jardin Botanique qui offre un cadre de verdure aux habitants du quartier et aux nombreux touristes. On y découvre des espèces rares d’arbres en provenance de tous les continents et des serres de style victorien, classées, dans lesquelles on peut voir plusieurs milliers de plantes du monde entier. L’ancien Institut de Botanique abrite aujourd’hui la Maison liégeoise de l’Environnement qui regroupe des associations actives dans le domaine de la nature et de l’environnement, et une «boutique verte» qui propose tous les articles dont vous pouvez rêver pour comprendre, observer et protéger la nature. 

Au nord de la rue Saint-Gilles, voici Jonfosse. Sa gare SNCB s’appelle maintenant « Liège Carré », pour rappeler que c’est une porte d’entrée facile vers le quartier festif de la Cité Ardente. C’est ici aussi que s’ouvrira, au printemps prochain, un nouveau complexe aquatique avec une piscine publique, une zone de bains et douches, une cafétéria… Une piscine communale qui manquait au centre ville depuis la fermeture des anciens bains de la Sauvenière. Les écoles du quartier seront certainement ravies de pouvoir profiter de ces infrastructures… 

Et les écoles sont nombreuses dans les environs! Fondamentales, bien sûr, ou secondaires, comme le très ancien et réputé centre scolaire Saint-Benoît Saint-Servais. Pour les plus âgés, la Haute École HELMo Sainte-Julienne, l’ULiège avec son école de gestion HEC, implantée dans l’ancien couvent de Beauregard, ou la Faculté d’Architecture qui occupe l’ancien Institut de Pharmacie au Jardin Botanique. Nul doute que cette dizaine de milliers d’étudiants dynamisent le quartier Saint-Gilles !  

Inutile de se rendre dans l’hypercentre tout proche. Au Faubourg Saint-Gilles, on trouve de quoi rassasier tous les appétits, pour tous les goûts et à portée de toutes les bourses. Et à toute heure ! 

Vous ne voulez pas partir l’estomac vide ? Passez par la pâtisserie Licour ! En face du parking HEC, au n° 196, vous trouverez un bel assortiment de pains spéciaux, à fermentation longue, sans adjuvants et sans conservateurs, vous vous laisserez tenter par le grand choix de viennoiseries et de pâtisseries fines ou traditionnelles, toujours réalisées avec des matières premières nobles de qualité. Le fameux gâteau “Oufti”, par exemple. A vous de choisir, mais de toute façon vous trouverez là une fabrication artisanale qui vous séduira. Venez goûter ! 

© Pâtisserie Licour

Si vous êtes plutôt friand de gaufres, c’est un peu plus bas que vous entrerez pour faire une pause. Au n°81, chez Flavor Tea Box vous découvrirez les bubble waffles. Késaco ? Ce sont des gaufres rondes venues d’Asie. Les creux carrés des gaufres de Liège y sont remplacés par des « bulles », des dômes en relief. Dorées et croustillantes à l’extérieur, elles sont pourtant moelleuses et se combinent avec un large choix de nappages : crème glacée, fruits, brésilienne, copeaux de spéculoos ou même les granulés multicolores de notre enfance…A découvrir sans modération, accompagnées de thés, de jus de fruits frais ou de café. 

© Flavor Tea Box

Envie d’une glace ? C’est au n°11 que vous ferez peut-être la file sur le trottoir pour vous rafraîchir en savourant une gourmandise de chez Franchi ? Depuis 1935, c’est ici que l’on se régale de glaces sans colorants ni additifs, dans lesquelles se mêlent tradition et inventivité. C’est ici, dit-on, que le célèbre Café Liégeois a été proposé pour la première fois. Ou alors Vanille, Fraise ou Bounty ? Baccio Nero, un incontournable ? Difficile de choisir parmi les parfums proposés par la nouvelle génération des Franchi, Grégory et son épouse Stéphanie ! 

© Franchi

Mais ne nous y trompons pas : le faubourg Saint-Gilles ne comble pas que les gourmands ! Vous y trouverez des nombreuses boutiques de toutes sortes. 

Besoin d’articles ménagers ou de décoration ? Vous dénicherez toujours ce que vous cherchez au n° 14. Fondée il y a plus de cent ans par Madame Brochard, cette droguerie modernisée par Monsieur Maraga est devenue Shopping Home mais reste la véritable caverne d’Ali Baba dans laquelle chacun trouve son bonheur, et des conseils toujours avisés. Une vraie mine d’or ! 

Shopping Home

Envie d’accessoires uniques, de qualité, à la fois durables et dans l’air du temps ? Montez jusqu’au n° 253 et pénétrez dans l’atelier boutique d’Ariane Lespire. C’est là qu’elle imagine écharpes, bonnets, étoles, mitaines, sweaters et bijoux. Architecte de formation, elle se passionne très vite pour la mode et le design. Depuis 20 ans, elle crée des pièces en laine bouillie ou en tricot mohair, en coton ou en angora qui s’exportent jusqu’à Paris ou New York. Entrez dans son atelier boutique pour découvrir une mode pleine d’entrain, d’originalité et de bonne humeur.    

© Ariane Lespire

Vous préférez vous délasser ? Vous passerez une super soirée au Café théâtre la Bouch’rit, où le rire est toujours au rendez-vous ! Et allez soutenir le théâtre du Gai-Savoir qui propose ses spectacles ludiques et culturels depuis plus de trente ans…il y a tant de choses à faire à Saint-Gilles ! 

© Bouch’rit

Quand vous passerez par là, prenez aussi le temps d’apprécier quelques exemples intéressants du patrimoine liégeois.  

Dessiné par l’Architecte liégeois Emile Demany, l’ancien Institut Montéfiore accueillait autrefois les étudiants ingénieurs électriciens de l’Université de Liège et vient d’être mis en vente. Un peu plus haut, levez les yeux vers les étages de la Maison Magis, en brique blanche. De style Art nouveau, c’est l’une des premières œuvres de Victor Rogister. Sans oublier, bien sûr, l’ancien couvent de Beauregard avec son cloître du 17e siècle et ses bâtiments modernes conçus par les architectes Bruno Albert et Camille Ghysen.

Sans nul doute, à plus d’un titre, le Faubourg Saint-Gilles mérite votre visite ! Il vous attend…

Josette Lamotte 

Vous pouvez également aimer :