Facebook

1 jour

Culture Liège

Nous étions présents ce vendredi 17 , exposition 30 ans ... 30 artistes !! Galerie Liehrmann à Liège ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

1 jour

Culture Liège

Plus qu’un gros mois à patienter ! La billetterie est déjà ouverte .... à vos clics ! PartezAprès le succès de l’expo Golden Sixties, Génération 80 Experience débarque bientôt à la Gare de Liège Guillemins ! 😀

Rendez-vous à partir du 22 septembre pour voyager à travers les années 80 en vous plongeant dans cette décennie excentrique et délurée 😍

De la chute du mur de Berlin au clip Thriller de Michael Jackson en passant par l’épopée des Diables Rouges à Mexico en 86, Tchernobyl ou Star Wars, nous raviverons vos souvenirs et montrerons l’influence de cette décennie sur le monde actuel. Un rendez-vous à ne pas manquer !

Tickets : bit.ly/Generation80Tickets
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Cet été, en vacances, voulez-vous dévorer des « polars » ? liégeois de préférence ?

Découvrez la sélection de Fanny, notre bouquinovore, conseillée d’une main de maître par la librairie Pax !

Mon coup de coeur ;

 

L’Enclos des Fusillés – de Line Alexandre (Ed.Weyrich – collection Plumes du Coq).
Des bébés africains retrouvés morts dans l’Enclos des Fusillés, à Liège, là où reposent en paix des héros de la Seconde Guerre mondiale.
Une paix bien compromise par l’exhumation de deux corps minuscules enchevêtrés, blottis dans une serviette de bain jaune pour tout linceul. Qui a enterré les nouveaux-nés dans ce lieu quasi sacré ?

Nous allons suivre l’enquête de la juge d’instruction Gabrielle Werner, assistée du commissaire de police Ravel et de son équipe.
Gabrielle connaît le quartier. Elle, qui fréquente le service de procréation assistée du Centre Hospitalier Régional de la Citadelle. Elle, que le désir d’enfant ne quitte pas est bouleversée par ces petits cadavres.
Ses pas nous emmènent dans un bistrot du quartier tenu par un vieil italien, secondé d’une serveuse noire chaleureuse mais méfiante entourée d’une faune bruyante de jeunes Africains.
L’Enclos rendra un autre enfant. Puis la découverte du cadavre d’une jeune femme fera rebondir l’enquête et la ramènera à ses angoisses ; une révélation consternante venait d’ébranler sa vie privée.
Liège, avec ses habitants, ses quartiers, la place Seeliger, participe au climat distillé dans l’ouvrage, teinté d’un humour léger.
L’écriture est fluide, harmonieuse, les personnages sont traités avec bienveillance. Line Alexandre nous offre un roman élaboré, au caractère pénétrant avec assez de mystère pour séduire le lecteur.

L’auteur : Line Alexandre vit à Liège où elle écrit et anime des rencontres littéraires. Romaniste de formation, elle a enseigné le français.

Bibliographie :
● Petites pratiques de la mort – 2008 – Ed. Luc Pire – Prix Carrefour
● Mère de l’année ! – 2012 – Ed. Luce Wilquin
● Ca ressemble à l’amour (nouvelles) – 2013 – Ed. Luce Wilquin
● Jeanne derrière la porte – 2015 – Ed.Weyrich

 

Anna, ici et là – de Luc Dupont (ONLIT – éditions)

Jeune auxiliaire de police en milieu rural, Anna rencontre Matilda, riche propriétaire d’un domaine viticole qui attise les passions et suscite la convoitise jusqu’au drame.

Avec Anna, la narratrice, le lecteur va découvrir un village – sans doute toscan – avec ses habitants, ses coutumes, son marché où vivent Matilda, Enzo, Massimo …
La propriété de Matilda va susciter l’intérêt d’un expert-investisseur en matière viticole. Anna comprend mal les enjeux ; mais elle est curieuse.
Ce roman est-il un polar ? Après l’assassinat d’un couple de jeunes marginaux, on apprend que ceux-ci vivaient de « commerces illicites », mais on a l’impression que l’enquête n’intéresse personne.
Le domaine de Matilda est finalement l’acteur principal du roman. Des intérêts mystérieux gravitent autour. L’efficacité policière cède le pas au mystère de l’opacité de la société rurale. Anna se tient à l’écart sans juger ceux qu’elle côtoie. Le lecteur aura sa propre morale !
Par petites touches le paysage prend vie et la chaleur nous enveloppe, avant de retrouver avec bonheur la fraîcheur des maisons de pierre.
Luc Dupont sait polir son style pour rendre l’atmosphère pesante de non-dits dans cette affaire de terre, de vignes et d’argent.

L’auteur : Luc Dupont habite à Liège. Il partage son temps entre sa famille, l’enseignement et le syndicalisme.

Anna, ici et là est son premier roman et a obtenu une mention spéciale au Prix Fintro « Ecritures noires 2017 »

Et pour finir, un thriller, un vrai ! D’accord, il n’est pas liégeois, mais congolais, alors un peu belge quand même ?

Kisanga – d’Emmanuel Grand

Carmin, fleuron minier français signe un partenariat avec la Chine afin d’exploiter un exceptionnel gisement de cuivre en RDC. Un ingénieur curieux, un journaliste têtu, des barbouzes chargés de retrouver un dossier secret … Une course poursuite haletante du Katanga au Kivu …

L’entreprise française Carmin et la société chinoise Shanxi Mining doivent signer un partenariat pour exploiter une mine de cuivre exceptionnelle au Katanga en République Démocratique du Congo.
Des millions sont en jeu ; la valeur des actions Carmin doit s’envoler. Ce « nouvel eldorado du XXIe siècle » devra compter avec des politiciens corrompus, des investisseurs arrogants, des financiers chinois manipulateurs.
Carmin expédie une équipe de choc sur place pour lancer l’exploitation, dont Olivier, un ingénieur. D’autre part, Raphaël, journaliste d’investigation, qui a un vieux compte à régler avec Carmin, est envoyé là-bas enquêter sur le projet.
Mais il semblerait que des photos prouvant des pratiques illégales et criminelles de CMA (ex Carmin) couvertes par des militaires français soient proposées au plus offrant.
Tous les protagonistes se retrouvent en RDC, tentant de mettre la main sur les documents compromettants. Des courses poursuites pleines de traquenards attendent nos justiciers …
Ce polar politico-financier noir est très efficace, l’intrigue bien menée et les personnages sont attachants. Ce mélange de fiction et de réalité, avec suspense et action nous fait penser à John Le Carré … belle référence !

L’auteur : Emmanuel Grand, né à Versailles et vit en région parisienne.

Bibliographie :
● Terminus Belz – 2014 – Prix Polarlens – Prix de polar SNCF – Prix Tenebris
● Les salauds devront payer – 2016 – Prix Interpol’Art

Fanny Lecomte.

Remerciements : Librairie Pax

www.librairiepax.be
Place Cockerill, 4
4000 Liège