Au terme de sa troisième semaine de stage, Charlotte est confiante pour la suite. Lorsqu’une opportunité de faire un stage au Grand Curtius s’est fermée à elle, c’est sur les conseils d’une amie qu’elle a posé une candidature spontanée pour un stage en communication au sein de l’asbl. Jean-Luc Vasseur, responsable de Culture Liège, n’a pas tardé à la rappeler pour fixer un rendez-vous et signer les conventions. Depuis elle s’est vu confier la tâche d’organiser l’exposition vitrine de la Galerie Opéra. Ce projet consiste à redorer le blason de la Galerie Opéra, autrefois lieu de passage abondant et prisé des commerçants, mais depuis que le cinéma a claqué la porte et fermé définitivement, le lieu a été déserté au fil des années. Pour aboutir au projet, Charlotte doit se retrousser les manches tant il y a à faire, mais ça ne lui fait pas peur : trouver des sponsors et mettre sur pied un jury solide pour porter le projet ainsi qu’une recherche conséquente d’artistes pour exposer leurs œuvres dans la galerie. Son implication dans cette tâche prouve bien qu’elle est la bonne personne pour mener à bien ce projet puisqu’elle s’y investi de façon personnelle et consciencieuse, chaque démarche est exécutée avec justesse pour le bien de la Galerie Opéra. C’est d’ailleurs dans les bureaux de la galerie que Charlotte opère et chapeaute le projet : elle a trouvé ses marques au sein d’une équipe dynamique et fanfaronne qui mêle travail et bonne ambiance. Pour elle, c’est une expérience professionnelle inestimable puisqu’elle n’a pas toujours eu de la chance sur ses lieux de stages où les étudiants n’étaient pas traités correctement. Mais ici à l’asbl Culture Liège, son intégration à l’équipe s’est faite naturellement et au fur et à mesure des jours passés, aidée par la confiance que ses collègues lui accordent. 

 

Par Adrien, étudiant stagiaire en information et communication à l’Université de Liège.

 

Vous pouvez également aimer :