Adrien, stagiaire en dernière année de master à l’Université de Liège, a passé 3 semaines au sein de l’ASBL Culture Liège. Ayant choisi l’option « médiation culturelle et métier du livre », Adrien a choisi de s’orienter vers la médiation culturelle car, covid oblige, les lieux répondant aux métiers du livre sont actuellement inaccessibles. Il a été recommandé auprès de Monsieur Vasseur par une connaissance en commun. Il n’avait jamais entendu parler de Culture Liège mais était déjà passé devant la galerie étant donné que l’Université est à proximité.


Adrien était chargé du projet « WalClub », un club de loisir liégeois lancé par Culture Liège à but lucratif dont les récoltes serviront à la création d’un atelier créatif pour les enfants défavorisés. Malheureusement, celui-ci a été suspendu en raison du covid-19. Il a fallu reprendre le projet et le remettre sur pied, chose qu’Adrien n’a pas manqué de faire car il a créé 51 activités pour 80 dates. 

Il s’est impliqué à cent pourcent les premières semaines et ça même si la situation sanitaire n’a pas permis de relancer le projet dans sa finalité. La raison étant l’incertitude des organismes culturels quant à l’avenir du secteur culturel.  Bien qu’il n’eût pas connaissance de la suite des évènements au niveau des restrictions sanitaires, il a su se rendre disponible au maximum pour le bien de l’ASBL.

Malgré tout, il est assez satisfait de son travail et est fier de ce qu’il a pu accomplir en 3 semaines. Pour un premier stage en communication, il a enfin pu mettre en pratique ce qu’il a toujours appris théoriquement. Il a su très vite s’intégrer au sein de l’équipe et il n’hésitera pas à revenir les voir vu que l’Université est à proximité. En conclusion, Adrien a énormément appris et s’est rendu compte de l’importance de la pratique pour avoir une idée beaucoup plus réaliste de son futur métier. 


Portrait par Souhaïla Karimallah, étudiante en 1er année en Bachelier communication à la haute école de la Province de Liège.

 

Vous pouvez également aimer :