Liège. Son tissu économique, culturel et associatif. Ses monuments, ses bâtiments, ses fêtes et ses grands événements. Derrière toutes ces initiatives, toutes ces réalisations et tous ces projets, il y a toujours des hommes et des femmes. Focus sur ces initiatives qui « font » Liège et sur celles et ceux qui y contribuent.

LES BOUTIQUES DU FORAIN MAXIM DELFORGE

Le hasard fait bien les choses. Tout le monde connaît ce dicton. L’histoire de la famille Delforge en est un bel exemple. Chez eux, en effet, tout le monde est forain et ce, depuis 5 ou 6 générations. A l’origine, le business familial avait ses racines dans « l’entre et sort » à savoir ces attractions, sans mécanique ni manège, où le badaud entre et puis sort après avoir vu la femme à barbe, l’homme-serpent ou encore le premier scaphandrier à évoluer dans un aquarium à la vue du public, numéro mis au point par le grandpère de Maxim Delforge.
En ce temps-là, les affaires se développaient vite et, pour répondre à la demande, l’achat d’un camion supplémentaire s’imposait. Les Delforge trouvèrent rapidement le véhicule en question. Seul bémol, un stand de nourriture se trouvait à l’arrière, démonté. Le vendeur n’en démordait pas : soit le camion partait avec son contenu,
soit la vente n’avait pas lieu. Et c’est ainsi que la famille Delforge se lança dans « la bouffe », comme on le dit dans le milieu forain. Parti d’une échoppe à burgers (le désormais incontournable «American Speciality »), Maxim
Delforge est aujourd’hui à la tête d’une entreprise qui a des ramifications jusque dans le Sud de la France ! Présent sur les foires et kermesses de Belgique et de France, l’été, il rejoint la boutique de la famille au Cap d’Agde. Mais il se consacre également à d’autres activités, comme les marchés de Noël de Bruxelles, de Namur ou encore de Nice. Ses boutiques viennent aussi animer des événements privés : journée portes ouvertes ou fancy-fair des écoles, événements d’entreprises, conférences ou congrès professionnels, journées de teambuilding, festivals de musique, concerts, activités de promotion des marques, … sans oublier son shop permanent à deux pas de la Place St Lambert. 

Bruxellois d’origine, il est néanmoins Liégeois d’adoption et supporter acharné du Standard
de Liège. « Si le Standard est Champion, j’installe mon échoppe en face du stade et j’offre les croustillons et lacquemants à tout le monde ». Que les joueurs, entraîneur et responsables du club en prennent bonne note …
www.delforge-max.be
www.facebook.com/delforgemaxim

 

LE CARREFOUR SANTE SOCIAL

A l’heure où cet article est mis sous presse, le Carrefour Santé Social (CASS) a déjà accueilli 50 personnes et a entamé 10 accompagnements
… en à peine une semaine de fonctionnement !« Nous ne savons pas si nous devons nous en réjouir ou, au contraire, nous en inquiéter »
me confient tout de go Nathalie Simon et Brigitte Herman, respectivement Directrice et Coordinatrice du CASS. En effet, initié par la Députée Provinciale Katty Firquet, ce projet est né de la rencontre de la Province de Liège et du secteur Social-Santé. Coordonner les ressources disponibles pour répondre aux besoins de tous les citoyens, qu’ils soient travailleurs, étudiants, demandeurs
d’emploi ou en situation de précarité, tel est le motif de cette initiative. « L’idée générale est de ne pas faire à la place de mais bien de travailler avec et en complément de toutes les structures existantes » insiste Nathalie Simon.
Pas question, de mettre à disposition des personnes en situation précaire un abri de jour complémentaire. Si des aides ponctuelles sont possibles dans les domaines de l’hygiène, des soins de santé ou encore de la mise en sécurité
des effets personnels, le but premier poursuivi par le CASS est bien de prévenir les situations de précarité et de détresse en intervenant le plus vite possible et dans les meilleures conditions possibles. « Redonner du temps aux gens, les écouter et les accompagner, leur redonner le pouvoir d’agir et de réagir face aux situations rencontrées,
leur redonner l’énergie nécessaire pour aller de l’avant, voici nos missions » complète Brigitte Herman.
Concrètement, cette nouvelle structure, installée sur le site formidable de l’Hôpital Militaire de St Laurent, regroupe 17 partenaires qui, dans leur secteur d’activités, apportent assistance, aide, conseil et soutien à tous les citoyens qui
s’adressent au CASS.  50 personnes accueillies et 10 accompagnements entamés : si les chiffres sont encourageants en termes de fréquentation, force est de constater que le CASS répond à une demande et à un besoin de la population. A tous donc, acteurs de terrain et mandataires politiques, de pérenniser l’initiative…
cass@provincedeliege.be
www.provincedeliege.be

Vous pouvez également aimer :