Facebook

Le Comédie Centrale

Le Comédie Centrale

salle-3

Quelle est l’histoire de l’institution?

A l’origine, « Le Comiqu’art » est un café-théâtre créé par les frères Vardar. D’abord édifié à Bruxelles, celui-ci a remporté un énorme succès. C’est ainsi que 2 autres ont été aménagés à Charleroi et Liège en 1997. La popularité s’amplifiant, c’est ensuite devenu « Le Comédie Centrale ». Jusqu’à ce jour, les théâtres de Liège et Charleroi travaillent ensemble.

Situé dans le quartier des Guillemins, il est installé à la vue de beaucoup de monde y compris des voyageurs. Celui-ci est donc très bien positionné et est pourvu d’un parking. Il est composé d’une salle de 130 places qui affiche fréquemment complet.

Sur quels critères les œuvres présentées sont-elles choisies ?

« Le Comédie Centrale » a pour objectif de mettre en valeur des grandes vedettes de l’humour mais aussi des jeunes talents à découvrir. C’est souvent au feeling qu’ils choisissent les œuvres qu’ils vont produire. L’humour qu’ils proposent peut se décliner en plusieurs types tels que des pièces, des spectacles d’improvisation, des one-man show,…

Lors de la réalisation d’une pièce, ils organisent des castings pour les différents rôles. Quant aux jeunes humoristes, ils regardent leur travail à l’avance. Mis à part cela, ils font entièrement confiance aux artistes qui ont déjà une carrière reconnue et les embauche de suite. En général, 3 semaines de répétitions sont établies mais cela dépend aussi du niveau des comédiens. Par ailleurs, celles des one-man show se déroulent toujours à domicile. La préparation est donc au cas par cas. Après cela, les spectacles sont joués plusieurs fois par semaine durant 1 mois. En fonction du succès, ils sont prolongés ou reprogrammés pour plusieurs autres sessions.

Comment la programmation est-elle planifiée ?

La programmation de leur saison se déroule de novembre à octobre. Sachant  que 10 spectacles sont montés par saison, ils planifient différents types humoristiques afin de favoriser la diversité. En réalité, le contenu est de 9 spectacles. Le 10ième est le coup de cœur, c’est-à-dire qu’il a déjà été joué auparavant et qu’il a retenu l’attention lors de sa représentation. Grâce à leur réussite, ils ont de plus en plus d’offres. Par conséquent, ils doivent lire les projets et déterminer les budgets afin de voir si cela est réalisable. Ils soumettent ensuite des dates qui pourraient convenir au théâtre et aux comédiens. Les organisations de ce genre se font habituellement un an à l’avance pour avoir le temps de tout concevoir. Pour chaque spectacle,  une série de 25 dates est fixée pour Liège et 25 autres dates pour Charleroi. Un total de 50 dates est donc prévu pour les artistes, le plus compliqué étant de remplir la salle dès les premières dates.

Comment le théâtre survit-il à la crise économique ?

« Le Comédie Centrale » est partenaire de Bel RTL et bénéficie de leur publicité via la radio. Des flyers ainsi que des affiches sont posées en ville. En plus de cela, ils ont un fascicule avec tout le planning de la saison. La notoriété de certains artistes joue beaucoup dans la promotion. Ils ont également mis en place un système d’abonnements. Ils se composent de la sélection des 9 spectacles à des prix différents selon les catégories d’âges. En s’abonnant, les personnes reçoivent en cadeau une place gratuite pour le spectacle coup de cœur et 2 places accompagnantes à 50% pour des pièces prédéfinies.

et la fréquentation?

La fréquentation touche un public régulier et diversifié. Néanmoins, elle repose sur les spectacles et les artistes qu’ils présentent. Ainsi, il arrive que des représentations fassent découvrir aux jeunes quelque chose qu’ils pensaient ne pas aimer. Parmi les nombreux humoristes français bien connus, le théâtre a pu recevoir François Pirette, Arthur, Gad Elmaleh, Olivier Leborgne, Marc Herman, Gui Home et bien d’autres encore.

Comme tout café-théâtre qui se respecte, celui-ci offre une formule restauration uniquement les jours de représentation. Le public a donc la possibilité de boire un verre ou de se nourrir avant le spectacle à des tarifs très intéressants. De plus, lorsque des personnes prennent un menu, les frais de parking leur sont remboursés.

Dans le futur, les responsables vont reprendre le « Théâtre en Île ». Normalement relancé en mai, ils y proposeront la même formule de café-théâtre. Grâce à cela, ils pourront accepter les artistes qu’il ne leur est pas possible de faire connaître dans le théâtre actuel.

Réputé pour ses soirées conviviales et chaleureuses, le théâtre assure une variété qui attire le public. La proximité entre les spectateurs mais aussi avec les artistes lui confère un aspect positif de plus. Prêt à accueillir les amateurs d’humour, « Le Comédie Centrale » est un espace privilégié pour passer un très bon moment.